Fermer la fenêtre

Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse & Responsable

Listes soutenant la candidature de Pierre Mutzenhardt

Nos listesContactez-nous

Nos valeurs

Solidarité

Ambition

Responsabilité

Informations

Élections des conseils centraux de l'Université de Lorraine

Actualités

Agenda

Flux Twitter

Unable to load Tweets

Actualités passées

Cliquez sur les titres pour dévoiler le contenu.

Vos questions, nos réponses (publié le lundi 27 mars)

Vous nous avez sollicités pour apporter des réponses aux questions que beaucoup se posent, et nous vous en remercions.
Vous pouvez retrouver les réponses aux questions qui nous ont été le plus souvent formulées dans la partie Vos questions de ce site.
D’autres questions/réponses pourront être ajoutées au cours de la semaine. N’hésitez pas à repasser.

Qui sont nos candidats ? (publié le jeudi 23 mars)

Découvrez la carte des candidats Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable ainsi que leurs biographies dans la partie Notre collectif du site.

Déclaration de candidature officielle de Pierre Mutzenhardt (publié le lundi 6 mars)

La candidature officielle de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l’université de Lorraine a été déposée à l’université.
Vous pouvez d’ores-et-déjà trouver les différentes propositions du collectif Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable dans la partie Notre collectif de ce site.

Agenda des rencontres (publié le mercredi 1 mars)

Toutes les dates des rencontres de Pierre Mutzenhardt et du collectif pULsar avec le personnel et les étudiants sont en lignes.
Suivez l’onglet agenda pour connaître la timeline et l’agenda de la campagne.
Les adresses et plans d’accès des lieux de rencontre sont indiqués dans l’agenda.

Bilan 2012-2016 (publié le lundi 27 février)

Le bilan 2012-2016 de la présidence de Pierre Mutzenhardt est disponible. Le bilan détaillé est quant à lui téléchargeable en cliquant sur ce lien.

Rencontres avec les personnels (publié le dimanche 5 février)

À partir du 6 mars et jusqu’au 3 avril, Pierre Mutzenhardt et le collectif Pour une Université de Lorraine Solidaire Ambitieuse et Responsable se rendront sur les campus de l’UL pour échanger avec l’ensemble des personnels de l’université.
Revenez régulièrement pour connaître les dates précises et les lieux exacts.

Déclaration de candidature de Pierre Mutzenhardt (publié le mardi 31 janvier)

Le 4 avril, vous élirez vos représentants aux conseils centraux. Vous trouverez entre la date d’aujourd’hui et le jour des élections les différentes propositions du collectif Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable. Aujourd’hui vous trouverez la déclaration de notre candidat ainsi que sa biographie. Revenez régulièrement.

Fil chronologique des différentes dates-clefs de la campagne

Déclaration de candidature de Pierre Mutzenhardt

31 janvier 2017

Déclaration de candidature de Pierre Mutzenhardt

Rencontres sur les campus

6 mars 2017

Rencontres sur les campus

Échanges avec les personnels du 6 mars jusqu’au 3 avril.

Déclaration de candidature officielle de Pierre Mutzenhardt et propositions pour l’UL

6 mars 2017

Déclaration de candidature officielle de Pierre Mutzenhardt et propositions pour l’UL

IUT Henri Poincaré à Longwy

8 mars 2017

IUT Henri Poincaré à Longwy

Amphithéâtre central, de 10h30 à 12h.

IUT de Moselle-Est à Saint-Avold

8 mars 2017

IUT de Moselle-Est à Saint-Avold

Amphithéâtre principal à Saint Avold de 15h30 à 17h00.

Faculté de médecine

9 mars 2017

Faculté de médecine

Amphithéâtre Lepois, de 17h à 19h.

Campus Lettres et Sciences Humaines à Nancy

9 mars 2017

Campus Lettres et Sciences Humaines à Nancy

Salle A136 de 12h à 14h.

Campus du Saulcy à Metz

10 mars 2017

Campus du Saulcy à Metz

Amphithéâtre 4 de la Faculté de Droit, Économie et Administration de 11h30 à 13h.

IUT Hubert Curien à Épinal

14 mars 2017

IUT Hubert Curien à Épinal

Amphithéâtre principal de 12h à 14h.

Publication des listes

23 mars 2017

Publication des listes

ENSAIA à Vandœuvre

23 mars 2017

ENSAIA à Vandœuvre

Amphithéâtre Cuénot de 12h30 à 14h.

IUT de Saint-Dié des Vosges

27 mars 2017

IUT de Saint-Dié des Vosges

Salle du conseil, de 16h30 à 18h.

Polytech Nancy

27 mars 2017

Polytech Nancy

Salle de conférence, bâtiment E, étage 5, de 13h30 à 15h.

IUT Nancy-Charlemagne

27 mars 2017

IUT Nancy-Charlemagne

Salle précisée ultérieurement, IUT Nancy-Charlemagne de 12h à 13h.

IUT de Nancy-Brabois à Nancy

29 mars 2017

IUT de Nancy-Brabois à Nancy

Amphithéâtre de l’IUT à Nancy, de 11h30 à 13h.

IUT de Metz, Île du Saulcy

30 mars 2017

IUT de Metz, Île du Saulcy

Amphithéâtre A de l’IUT de Metz au Saulcy de 13h à 14h30.

Metz Technopôle – Campus Bridoux

31 mars 2017

Metz Technopôle – Campus Bridoux

UFR SciFA, Campus Bridoux, Salle des actes, de 11h30 à 13h.

IUT de Thionville-Yutz à Yutz

31 mars 2017

IUT de Thionville-Yutz à Yutz

Amphithéâtre 2 de 9h à 10h30.

Faculté des Sciences et Techniques – Vandœuvre

3 avril 2017

Faculté des Sciences et Techniques – Vandœuvre

Amphithéâtre 7, second cycle, de 12h30 à 14h.

Election des conseils centraux

4 avril 2017

Election des conseils centraux

Election du Président de l’Université de Lorraine

23 mai 2017

Election du Président de l’Université de Lorraine

Agenda

Les adresses ainsi que les plans d’accès sont indiqués pour chaque événement. Cliquez simplement sur chaque événement pour les afficher.

Vous pouvez être prévenu des différents événements organisés par le collectif PULSAR en cliquant sur le bouton en bas à droite.

Jan
31
mar
Déclaration de candidature de Pierre Mutzenhardt
Jan 31 @ 8 h 00 min

Le 4 avril, vous élirez vos représentants aux conseil centraux. Vous trouverez entre aujourd’hui et les élections les différentes propositions du collectif Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable. Aujourd’hui vous trouverez la déclaration de notre candidat ainsi que sa biographie. Revenez régulièrement.

Mar
8
mer
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l’IUT Henri Poincaré à Longwy
Mar 8 @ 10 h 30 min – 12 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l'IUT Henri Poincaré à Longwy

Amphithéâtre central, mercredi 8 mars 2017 de 10h30 à 12h.

Rencontre avec les personnels et les étudiants à l’IUT de Moselle-Est à Saint-Avold
Mar 8 @ 15 h 30 min – 17 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l'IUT de Moselle-Est à Saint-Avold

Rencontre avec les personnels de Saint-Avold et Sarreguemines dans l’amphithéâtre principal à Saint-Avold de 15h30 à 17h00.

Mar
9
jeu
Rencontre avec les personnels et les étudiants au Campus Lettres et Sciences Humaines à Nancy
Mar 9 @ 12 h 00 min – 14 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants au Campus Lettres et Sciences Humaines à Nancy

Salle A136 de 12h à 14h.

Rencontre avec les personnels et les étudiants à la Faculté de Médecine à Vandœuvre
Mar 9 @ 17 h 00 min – 19 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à la Faculté de Médecine à Vandœuvre

Amphithéâtre Lepois à Vandœuvre de 17h à 19h.

Mar
10
ven
Rencontre avec les personnels au Campus du Saulcy à Metz
Mar 10 @ 11 h 30 min – 13 h 00 min
Rencontre avec les personnels au Campus du Saulcy à Metz

Amphithéâtre 4 de la Faculté de Droit, Économie et Administration de 11h30 à 13h.

Mar
14
mar
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l’IUT Hubert Curien à Épinal
Mar 14 @ 12 h 00 min – 14 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l'IUT Hubert Curien à Épinal

Amphithéâtre principal

Mar
23
jeu
Publication des listes
Mar 23 @ 12 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l’ENSAIA à Vandœuvre
Mar 23 @ 12 h 30 min – 14 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l'ENSAIA à Vandœuvre

Amphithéâtre Cuénot de 12h30 à 14h.

Mar
27
lun
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l’IUT Nancy-Charlemagne
Mar 27 @ 12 h 00 min – 13 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l'IUT Nancy-Charlemagne

IUT Nancy-Charlemagne, Salle précisée ultérieurement, de 12h à 13h.

Rencontre avec les personnels et les étudiants à Polytech Nancy
Mar 27 @ 13 h 30 min – 15 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à Polytech Nancy

Salle de conférence, bâtiment E, étage 5

Rencontre avec les personnels et les étudiants à l’IUT de Saint-Dié
Mar 27 @ 16 h 30 min – 18 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l'IUT de Saint-Dié

Salle du conseil, de 16h30 à 18h.

Mar
29
mer
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l’IUT de Nancy-Brabois à Nancy
Mar 29 @ 11 h 30 min – 13 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l'IUT de Nancy-Brabois à Nancy

Amphithéâtre de l’IUT à Nancy, de 11h30 à 13h.

Mar
30
jeu
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l’IUT de Metz, Île du Saulcy
Mar 30 @ 13 h 00 min – 14 h 30 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l’IUT de Metz, Île du Saulcy

Amphithéâtre A de 13h à 14h30.

Mar
31
ven
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l’IUT de Thionville-Yutz à Yutz
Mar 31 @ 9 h 00 min – 10 h 30 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à l'IUT de Thionville-Yutz à Yutz

Amphithéâtre 2 de 9h à 10h30.

Rencontre avec les personnels et les étudiants de Metz-Technopôle au Campus Bridoux
Mar 31 @ 11 h 30 min – 13 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants de Metz-Technopôle au Campus Bridoux

UFR Sciences Fondamentales et Appliquées, Campus Bridoux, Salle des actes, de 11h30 à 13h.

Avr
3
lun
Rencontre avec les personnels et les étudiants à la FST à Vandœuvre
Avr 3 @ 12 h 30 min – 14 h 00 min
Rencontre avec les personnels et les étudiants à la FST à Vandœuvre

Amphithéâtre 7, second cycle, de 12h30 à 14h.

Avr
4
mar
Élection des conseils centraux
Avr 4 @ 8 h 00 min – 17 h 00 min
Mai
23
mar
Élection du président de l’UL
Mai 23 @ 12 h 00 min


Unable to load Tweets

Pierre Mutzenhardt

Candidat à la présidence de l'Université de Lorraine

Déclaration de candidature

Biographie

Bilan 2012-2016

Télécharger le PDF

Construire une université unique, visible et attractive a été le leitmotiv de mon mandat ; le projet d’établissement, voté par toutes nos instances, en a été le guide. Le chemin parcouru a été important, l’université de Lorraine s’est affirmée comme l’une des meilleures universités européennes et françaises que ce soit dans les classements ou par son positionnement dans des grands réseaux européens. Le travail collectif de l’équipe politique a été un travail de fond pour mettre en place un cadre solide pour le montage de projets d’envergure, une présence forte de l’université au niveau national et européen. Pluridisciplinaire, technologique et entreprenante sont des mots clefs qui décrivent les plus-values apportées par la fusion. Sur la base de notre richesse disciplinaire nous avons promu l’interdisciplinarité avec des programmes de recherches structurés ou de simples rencontres. Plusieurs des réussites récentes ont largement bénéficié de cette politique plus particulièrement en croisant, formation et recherche, sciences humaines et sciences expérimentales. On peut citer les réussites aux programmes impliquant numérique, langues et sciences de l’éducation ou la création du Centre Pierre Janet. L’aspect technologique a été conforté dans son prolongement et son transfert vers la société. Il impacte réellement notre territoire lorrain avec la création de nouvelles plateformes, des transferts réels vers les entreprises. L’université de Lorraine a le meilleur taux de succès au programme de l’ANR réunissant entreprises locales et laboratoires avec à la clef des emplois pour nos étudiants. Nous avons crée une marque Sciences & You pour structurer nos actions de médiation scientifique vers le grand public et devenir une référence internationale. Une des grandes réussites correspond aux développements et aux succès de l’entreprenariat étudiant (Pôle Entreprenariat Etudiant de Lorraine) avec ses effets directs sur nos partenariats locaux. L’obtention récente de l’Initiative Sciences Innovation Territoire Economie (I-SITE) positionne et conforte la visibilité de l’université en France et à l’étranger. Sur la base de la qualité des laboratoires d’excellence, de notre place transfrontalière, du travail de partenariat international que nous avons mené, cette étape a été franchie. Il restera à confirmer cet essai dans les quatre années à venir.

Ce sont bien les femmes et les hommes, étudiant.e.s, personnels administratifs et d’appui aux missions, enseignant.e.s et chercheurs qui sont et font notre université, c’est une évidence à dire et redire. Malgré le contexte économique peu favorable, nous avions des engagements et avons fait des choix. Un engagement important consistait à harmoniser et augmenter le régime indemnitaire des personnels (pour la part qui dépend de l’université), ce fut un chantier difficile de par l’hétérogénéité des situations originelles et les contraintes budgétaires. En cinq ans, en commençant par les catégories les moins payées, nous avons tenu l’objectif et fait progresser très positivement le régime indemnitaire des personnels qu’ils soient titulaires ou contractuels. Nous avons impulsé une politique de reconnaissance des fonctions de responsabilité que ce soit pour des directeurs de composantes, des responsables administratifs ou des fonctions de prévention. Nous avons maintenu, ce qui en soi est un arbitrage, les budgets d’aides sociales pour les étudiants et les personnels, maintenu également la part du budget pour l’initiative étudiante. Le budget pour la formation professionnelle a été renforcé notamment pour nos doctorants mais aussi et surtout en investissant dans l’innovation pédagogique. Pour les étudiant.e.s, nous avons innové avec eux pour la reconnaissance de leur engagement citoyen, pour une place accrue dans la vie de l’établissement. Avec des taux d’insertion parmi les meilleurs en France en arts, lettres et langues, en droit économie, gestion, en ingénierie, les diplômes de l’université de Lorraine offrent une plus value croissante à nos étudiant.e.s.

Une des questions les plus difficiles aura été l’emploi. Sans visibilité pluriannuelle de nos moyens d’État, nous avons fait au mieux pour limiter les gels d’emploi et l’impact sur l’activité. La non compensation par l’État de l’augmentation naturelle de notre masse salariale, environ 4M€ en plus chaque année, reste une difficulté chronique. Nous avons agi collectivement auprès du gouvernement et s’il y a eu ponctuellement des compensations aucun plan pluriannuel au niveau national n’a été adopté. Nous avons fait des choix, celui de ne pas limiter les taux et niveaux de promotions, de maintenir un traitement égalitaire entre professeur et maître de conférences, de poursuivre la politique de reconnaissance de l’engagement des personnels, le choix d’augmenter régulièrement le nombre des contrats doctoraux pour soutenir la recherche et la poursuite d’étude des étudiants. Au final, nous avons réussi plus que d’autres universités à maintenir des publications d’emplois, à ne pas nous retrouver dans l’obligation de mettre en place un plan de redressement pluriannuel ou des mesures qui affecteraient plus encore le déroulement des carrières. Un effort a été demandé et réalisé par toutes et tous.

Un autre volet a consisté à faire vivre notre université dans un nouveau cadre institutionnel et établir de nouvelles règles. Il aura fallu près de trois ans pour définir a novo et stabiliser les processus de fonctionnement. Notre établissement fonctionne, remplit ses missions, se développe. Les collégiums et pôles scientifiques sont opérationnels et jouissent de leurs prérogatives. Pour autant et je le sais, il reste encore du chemin à parcourir pour fluidifier notre fonctionnement. Les règles et règlements qui s’appliquent à nous ont fortement évolué dans les cinq dernières années, avec plus de contrôle budgétaire, plus d’indicateurs, plus de justifications. En interne aussi, la subsidiarité doit être revisitée car elle génère encore un travail réalisé plusieurs fois là où elle devrait au contraire être source de simplification. Bien que des améliorations soient perceptibles, que de nouvelles dispositions simplificatrices soient mises en œuvre, un travail important reste encore à réaliser.

Excellence et proximité, construction de l’université, innovation par le dialogue des savoirs, tels sont les chapitres de notre projet d’établissement. Aucun de ces chapitres n’a été laissé de côté. Parti d’une situation chaotique, ayant à bâtir une université sur des bases inédites et dans un contexte de raréfaction des moyens de l’enseignement supérieur et de la recherche, je présente un bilan solide quoique perfectible. L’université de Lorraine, déficitaire en 2012, présente des indicateurs financiers solides qui permettent aujourd’hui de réinvestir aux profits de nos missions et de l’amélioration des conditions d’études et de recherche. Nos comptes sont équilibrés et stables depuis trois ans. Les opérations immobilières (plan Campus notamment), partiellement bloquées en 2012, sont toutes et sans exception en cours de finalisation à Metz comme à Nancy.

L’université de Lorraine est l’une des grandes universités françaises, c’est un fait. Bien au-delà de l’effet de taille, ce sont ses actions, ses innovations, ses succès qui la définissent. Plus attractive pour les étudiants et les personnels, capable de porter des projets d’envergure, en synergie avec les territoires, la politique menée durant ce mandat a positionné irréversiblement l’université de Lorraine comme un acteur majeur et incontournable en région et dans l’hexagone. Plus visible à l’international et en Europe, nous avons inscrit notre université pour qu’elle devienne une référence européenne.

Pierre MUTZENHARDT

Professeur des Universités – Physico-chimiste – section CNU 31

  • Spécialité : instrumentation et méthodes en spectroscopie de Résonance Magnétique Nucléaire
  • Collégium Sciences et Technologies – Faculté des Sciences et Technologies
  • Pôle scientifique Chimie et Physique Moléculaire – Laboratoire de cristallographie, résonance magnétique et modélisation
  • Né le 05/01/1966 à Thionville (57), France – 51 ans.
  • Marié, un enfant

Principaux postes occupés

depuis 2002 Professeur Université de Lorraine
1996 Chercheur invité National High Magnetic Field Laboratory, Tallahassee, FL, USA
1994-2000 Maître de conférences Université Henri Poincaré
1993-1994 ATER Université Henri Poincaré
1991-1993 Allocataire Moniteur Université Henri Poincaré
1990-1991 Stage de recherche Université Pierre et Marie Curie, Paris VI, France

Recherches et Enseignements

Spécialiste de Résonance magnétique nucléaire : développements méthodologiques et instrumentaux. Applications en chimie, biologie, pharmacie, sciences des matériaux et sciences pour l’ingénieur. Auteur ou co-auteur de plus de 60 articles internationaux référencés ou chapitres de livres.

Formation

2000 Habilitation Méthodologie RMN
1993 Thèse Méthodologie RMN : gradient RF et traitement du signal
1990 Magistère Génie Moléculaire, Matériaux, Procédés
1990 DEA National de Chimie informatique et théorique

Responsabilités et expertises

depuis 2015 Président de l’association des Universités de la Grande Région
depuis 2014 Président de la commission de la recherche et de l’innovation de la Conférence des Présidents d’Université (CPU) et membre des commissions Formation et International
 " Membre du conseil d’administration du CNRS
 " Missionné par la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche dans le cadre de la réflexion sur les disciplines dites « rares »
depuis 2013 Membre du conseil de surveillance du CHU de Nancy
depuis 2012 Président de l’Université de Lorraine
 " Président de l’Incubateur Lorrain
2007-2015 Membre du Conseil Economique et Social de Lorraine
2007-2011 Vice-Président du Conseil Scientifique de l’Université Henri Poincaré
2007-2011 Membre du bureau du Groupe d’Etude en Résonance Magnétique (Association scientifique française)
2006-2011 Expert pour l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé – délégué à la commission européenne pour la pharmacopée, groupe RMN
2005-2008 Responsable de formation : master interuniversitaire de chimie et physico-chimie moléculaires
2004-2011 Membre élu du Conseil Scientifique de l’Université Henri Poincaré
2000-2002 Membre élu du Conseil National des Universités (CNU) en section 31 : chimie physique, analytique et théorique.
2000-2005 Responsable de l’antenne de la faculté des Sciences et Techniques à Bar-le-Duc

À l’ensemble de la communauté universitaire,

Mesdames, Messieurs,

La vacance de fonction à la présidence de l’université de Lorraine a été prononcée administrativement la semaine dernière. Elle me permet aujourd’hui de vous présenter officiellement ma candidature à un second mandat et de m’adresser à l’ensemble de la communauté.

Il y a cinq ans, vous avez fait confiance à notre équipe pour donner corps à l’université de Lorraine, avec un modèle singulier d’organisation qui avait été choisi par les quatre établissements fondateurs. Nous nous sommes engagés sans réserve dans ce travail avec un double objectif : construire un établissement solide et en faire une des grandes universités françaises.

Aujourd’hui l’université de Lorraine s’affirme comme l’une des universités de référence en France et en Europe. Avec une croissance de plus de 4000 étudiant.e.s dans les quatre dernières années, elle se place parmi les universités qui ont vu leur nombre d’étudiants le plus fortement augmenter ces dernières années en France. Cette augmentation démontre une attractivité nouvelle, celle de nos formations et de notre recherche, de notre politique internationale construite avec nos voisins transfrontaliers ou de grandes universités internationales. Notre rayonnement provient de notre capacité à travailler ensemble et de manière pluridisciplinaire. L’obtention de l’ISITE Lorraine Université d’Excellence est une de nos réussites mais elle est loin d’être la seule. On peut citer : en Santé le programme RHU contre l’insuffisance cardiaque, les trois programmes e-FRAN qui croisent le numérique et les sciences humaines et sociales avec comme objectif de faire progresser les pédagogies, l’obtention des sept laboratoires communs avec des entreprises locales, ou encore le premier chercheur ERC porté par l’université de Lorraine. Ces réussites sont celles des femmes et des hommes qui font l’université, elles résultent directement de notre capacité à faire ensemble, à dépasser les frontières disciplinaires.

Ces résultats, nous les avons obtenus alors que la situation financière était plus qu’inquiétante en 2012 et que les contraintes budgétaires externes étaient et restent fortes. Nous avons tous fait des efforts et redressé progressivement les comptes de l’université en minimisant l’impact sur les emplois de l’établissement. Même si l’équilibre de la masse salariale reste fragile, la situation financière est aujourd’hui stabilisée. Nous avons augmenté le système indemnitaire de l’ensemble des personnels BIATSS, amélioré la reconnaissance des fonctions spécifiques ou de responsabilités. Nous avons investi dans le doctorat en augmentant significativement le nombre de contrats doctoraux, nous investissons pour faire évoluer à la fois nos pratiques pédagogiques et nos espaces d’apprentissages au profit de nos étudiants. Tous les volets du plan Campus sont aujourd’hui en cours de finalisation et les nouveaux campus se dessinent progressivement à Metz et à Nancy. Les services numériques et la vie universitaire ont été améliorés pour les personnels et les étudiants, l’engagement étudiant reconnu, le soutien aux initiatives étudiantes conforté et professionnalisé. L’insertion professionnelle de nos étudiant.e.s est supérieure à la moyenne nationale malgré la situation de l’emploi dans notre région.

Nous avons respecté nos engagements : l’université de Lorraine est aujourd’hui solide, stabilisée dans son fonctionnement et dans une situation financière saine. Pour autant, il sera nécessaire de faire évoluer notre établissement, d’améliorer la fluidité des services. Il faut que nous soyons capables de retrouver du temps pour nous consacrer à nos missions principales, aux initiatives et innovations.

Pleinement conscient des enjeux importants à venir et aussi des nécessaires améliorations à apporter au fonctionnement actuel de notre université, je me porte candidat à un second mandat. Je m’engage avec la même énergie, le désir de travailler au service de l’intérêt collectif, avec les qualités qui sont les miennes : enthousiasme, responsabilité, transparence et sens du service public.

Présider l’université de Lorraine est un engagement qui nécessite vision, rigueur et travail. Lorsque je me suis engagé en 2012, il m’apparaissait évident que la construction de notre université devait être portée par un collectif indépendant. Cette évidence reste : je proposerai des listes composées de collègues partageant les mêmes valeurs, engagés dans la construction d’un projet collectif, représentatifs de la diversité des disciplines et des secteurs de notre université.

Présider l’université de Lorraine demande de la représenter au-delà des frontières lorraines. Je me suis investi pour nous représenter au niveau national en m’impliquant pleinement à la Conférence des Présidents d’Universités. Au niveau international, je préside actuellement l’université transfrontalière de la Grande Région, je m’investis dans des groupes de travail de l’Association Européenne des Universités. J’ai également contribué à renforcer nos partenariats internationaux en soutenant notamment la création de laboratoires internationaux avec les Etats-Unis, la Chine et le Maroc qui servent aujourd’hui de plateformes d’échanges tant pour les chercheurs, enseignants-chercheurs, personnels d’appui que pour nos étudiants.

L’université de Lorraine est incontestablement devenue l’une des grandes universités françaises et européennes, pluri formation, pluridisciplinaire, entreprenante, au cœur de l’Europe. Aujourd’hui, nous devons confirmer cette trajectoire, poursuivre notre évolution, et nous affirmer comme un modèle d’université humaine et moderne, à la fois internationale et ancrée dans ses territoires.

C’est une nouvelle impulsion, un nouvel élan que je veux donner à notre université. Solidarité, ambition et responsabilité seront les maîtres mots des propositions que nous partagerons et discuterons avec vous. Car aujourd’hui ce n’est pas un programme ou des promesses mais des propositions que nous voulons débattre avec l’ensemble de la communauté. Vous trouverez sur le site « Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable » : pulsar2017.eu notre actualité, notre bilan et surtout nos propositions.

Bien à vous,

Pierre Mutzenhardt, soutenu par le collectif « Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable ».

Vos questions

... nos réponses

Listes et élections

Le Conseil d’Administration (CA)

Le conseil d’administration de l’université est le conseil décisionnaire de notre établissement. Il approuve le contrat d’établissement de l’université, il adopte le règlement intérieur, il vote le budget et approuve les comptes et fixe les modalités d’organisation budgétaire des composantes de l’établissement. Il répartit les emplois et les crédits par collégium et par unité de recherche ou, le cas échéant, par pôle scientifique. Il délibère sur toutes autres questions que lui soumet le président, au vu notamment des avis et orientations émis par les autres conseils.

Le Conseil Scientifique (CS)

Le conseil scientifique veille à la qualité et à la cohérence de la politique scientifique de l’établissement, à l’élaboration de laquelle il contribue. Il s’assure de la liaison entre l’offre de formation et la politique scientifique.
 A ce titre, il est consulté sur la répartition des crédits de recherche, la politique d’emploi des enseignants-chercheurs et chercheurs, les programmes et contrats de recherche proposés par les pôles scientifiques. Il est également consulté sur la création ou la suppression de pôles scientifiques. 
Il concourt à l’évaluation des activités scientifiques.

Le conseil de la Formation (CF)

Le conseil de la formation veille à la qualité et à la cohérence de l’offre de formation et de sa déclinaison territoriale. Il contribue à l’élaboration de la politique de formation initiale et continue. 
Il est consulté sur l’organisation des formations, la politique de développement des infrastructures de formation. Il est également consulté sur la création ou la suppression des collégiums.

Le Conseil de la Vie Universitaire (CVU)

Le conseil de la vie universitaire veille à la qualité de la vie universitaire et au respect des droits et libertés des étudiants. Il est consulté sur la politique de sites en matière d’activités culturelles, sportives ou associatives, l’action sociale en faveur des étudiants et des personnels ainsi que l’attribution des crédits correspondants. Il est également consulté sur la politique de santé, la gestion du handicap, la politique en faveur de l’engagement des étudiants et les relations avec les partenaires institutionnels de la vie universitaire.

Le Sénat Académique

Le Sénat est constitué par le regroupement des trois conseils scientifique, de la formation et de la vie universitaire sans les personnalités extérieures mais avec des élus spécifiques supplémentaires pour équilibrer la représentation entre les catégories de personnels de l’établissement. Il est consulté sur le contrat d’établissement, certaines modifications du règlement intérieur, la création et la suppression des collégiums et pôles scientifiques. Il donne son avis sur les prévisions budgétaires pluriannuelles, la politique annuelle d’affectation des ressources humaines ainsi que la politique partenariale en matière universitaire, culturelle ou socio-économique. 
Le président lui présente, à la première séance suivant son élection, le projet qu’il entend mettre en œuvre pour l’établissement.

Parce que cela correspond à la réalité. Nous revendiquons une indépendance intellectuelle et n’avons pas fait (ou essayé de faire) alliance avec les autres listes. Nous avons financé les frais de la campagne sur nos deniers personnels.
Nous sommes très attachés à la fonction indispensable qu’ont les syndicats dans notre université. Mais nous ne voulons pas que des positions nationales s’imposent localement alors que nous pensons qu’une autre solution serait meilleure pour notre université.

Oui, même si cela peut paraître étrange, il est effectivement possible d’être candidat sur plusieurs listes. En revanche on ne peut être élu.e que dans un conseil. Donc, si on est élu.e dans plusieurs conseils il faut alors choisir et le/la suivant.e de liste prend la place laissée libre.
Il faut pouvoir s’appuyer sur un collectif nombreux et représentatif de l’ensemble de l’établissement pour parvenir à constituer des listes. On peut donc être tenté de placer une personne sur plusieurs listes pour qu’elle « attire » des voix lors du scrutin sur chacune des listes ou tout simplement pour parvenir à les compléter.
Les 25 listes pULsar2017 représentent 99 candidatures en tout pour 98 candidats. Nous affichons clairement nos listes en un seul bloc pour que vous puissiez le vérifier facilement, au moins pour notre collectif.

Oui, s’ils sont inscrits sur les listes électorales. Pour cela il faut qu’ils soient membres d’une unité de recherche commune avec l’UL (UMR) ou bien qu’ils enseignent au moins 64 heures par an dans une composante.

C’est le conseil d’administration qui élit le/la président.e de l’université. Il est composé de 30 membres :

  • 12 enseignant.e.s-chercheur.e.s et assimilé.e.s ;
  • 4 personnels BIATSS ;
  • 4 étudiant.e.s ;
  • 3 représentant.e.s des collectivités territoriales (Région, Métropoles de Nancy et de Metz) ;
  • 7 personnalités désignées par les directeurs/directrices de pôles scientifiques et de collégiums.

Recherche

Les crédits de l’I-SITE sont gérés par l’université de Lorraine. Nous sommes porteur de ce projet et avons obtenus 8,5 M€ par an pendant quatre ans. Il nous faut réaliser ce qui a été présenté dans le projet pour que, dans quatre ans, nous puissions être positivement évalués et obtenir encore plus de crédits !
Les appels à projets ou actions dans l’I-SITE sont évalués par des experts extérieurs ou par le conseil scientifique.
Un comité de direction avec les EPST (UL, CNRS, INRA, INRIA, INSERM, CHU …) valide les décisions. Notre dossier d’I-SITE a été le seul à obtenir un A à tous les critères d’évaluation.

Aucun domaine n’est à priori doté par l’I-SITE mais le jury a retenu principalement les sujets concernant les matériaux, l’énergie, la santé, l’ingénierie des connaissances, les ressources naturelles et la confiance dans le numérique. Ces sujets sont traités de manière systémique et tous les secteurs peuvent contribuer. Dans l’I-SITE nous avons voulu que seulement 80% des crédits soient fléchés sur ces thématiques et 20% sont non fléchés permettant à tous les secteurs de pouvoir bénéficier des mécanismes mis en place.
Par exemple pour les secteurs SHS et DEG des contrats doctoraux, une formation croisée avec le secteur de l’économie et l’accompagnement d’un collègue pour aller à l’étranger ont déjà été actés sur les crédits d’initialisation.
Le programme va pouvoir prendre son plein essor depuis l’annonce récente de la dotation pour quatre ans.
L’I-SITE est un moteur pour l’ensemble de l’université.

Non.
Nous avons maintenu les crédits documentaires en formation comme en recherche. Il y a eu un transfert de charge vers l’État pour l’accord avec Elsevier.
La question globale qui se pose pour la documentation électronique en recherche est celle de sortir du modèle actuel imposé par les maisons d’édition internationales.

Ce n’est pas la même situation pour les LabEx et les EquipEx.
Les EquipEx sont des équipements qui ont été financés en investissement et le financement s’arrête. Il y aura un nouvel appel dans le PIA3.
Pour les LabEx, leur prolongation est lié à la réalisation de l’I-SITE car ils sont inclus dans son périmètre. Sans rentrer dans les détails et en simplifiant un peu, si nous réussissons à confirmer l’I-SITE, les LabEx continueront d’être financés par l’I-SITE.

Gouvernance

Oui elle a été saine. Difficile mais saine.
Difficile car nous étions dans une situation budgétaire très déficitaire sur le cumulé en 2011 et en 2012. Si nous n’avions pas rétabli les comptes nous serions en gestion directe et serrée par l’État (voir ce qui se passe dans une des université de Toulouse).
Difficile également car le budget alloué à l’ESR par le ministère est trop serré en fonctionnement et surtout en masse salariale.
Nous avons réussi à équilibrer nos comptes, et à stabiliser notre fond de roulement. Nous sommes ainsi en capacité d’investir d’une année sur l’autre (immobilier, action mut@camp, …).
La gestion de la masse salariale reste difficile puisque l’État ne compense pas depuis 2010 le Glissement Vieillissement Technicité, c’est à dire la promotion des agents et les passages d’échelon.

Si une université présente deux années de suite un compte financier en déficit c’est l’État via le rectorat qui propose le budget. Quelques universités en France (heureusement peu) sont dans cette situation. Un plan de redressement est alors mis en place. Pour l’une des universités de Toulouse dans cette situation, c’est un gel d’environ 200 postes qui est prévu sur 3 ans pour permettre d’équilibrer les comptes.
Dans tous les cas, lors du vote du budget initial en décembre, l’université doit présenter un budget en équilibre qui est vérifié par le rectorat. Si le budget n’est pas voté, alors seulement 80% du budget de l’année N-1 peut être ouvert.

Les comptes rendus des conseils et comités sont disponibles sur l’ENT pour l’ensemble des personnels. Ils ne peuvent être diffusés qu’après validation par le conseil lui-même et il faut donc attendre la réunion suivante d’un conseil pour pouvoir publier le compte rendu. Pour palier en parti ce décalage, en amont des conseils nous diffusons l’ordre du jour à toutes et tous, puis nous faisons une information des décisions prises par le CA à l’ensemble des personnels après chaque CA.
Si nous sommes réélus nous poursuivrons ces diffusions d’informations.

Les directeurs des 11 écoles du collegium L-INP ont interpellé les 3 candidats à la présidence de l’Université de Lorraine au travers de 8 questions :

L’Université de Lorraine est forte de 11 écoles d’ingénieurs régies par l’Article L713-9 du code de l’éducation. Rassemblées dans le collégium Lorraine INP, ces 11 écoles et la prépa des INP constituent l’un des premiers pôles de formation d’ingénieurs en France. Ces 11 écoles revendiquent leurs spécificités dans le contexte de l’Université de Lorraine : habilitation périodique de la CTI, recrutements sélectifs, maquettes et pratiques pédagogiques conséquentes, prise directe avec les entreprises et le monde socio-économique…etc.
Pour assurer sereinement leur développement au sein de l’Université, les 11 écoles souhaitent obtenir une réponse écrite aux questions qu’elles se, et vous posent.
Ces questions, et ensuite vos réponses, seront diffusées à l’ensemble des personnels et élèves de nos composantes.

Il nous apparaît normal de partager ces questions et les réponses apportées par Pierre Mutzenhardt avec l’ensemble de notre communauté universitaire.
Vous pouvez télécharger l’intégralité des questions-réponses en cliquant sur le lien suivant : Réponses de Pierre Mutzenhardt aux questions posées par les directeurs des écoles du collegium L-INP aux candidats à la présidence de l’UL.

Nous sommes a priori favorables au suivi de carrière des enseignants-chercheurs, à condition qu’il s’agisse d’un dispositif venant effectivement en aide aux collègues. Un tel dispositif existe depuis longtemps dans les EPST, il doit servir de base de réflexion. Nous ne voulons surtout pas que cela se traduise par des sanctions ou des pressions. Nous voulons mettre en place à l’université un dispositif d’accompagnement, au niveau le plus adapté (composante ou présidence), dont les collègues pourront se saisir de leur propre initiative.
L’Université de Lorraine, faisant partie de la vague C, est concernée par le suivi de carrière cette année. Force est de constater que le dispositif actuel n’est pas en place au niveau national. Les conditions ne sont donc pas requises pour une mise en place au niveau de l’établissement.

La priorité en 2012 était de mettre en marche une université à l’arrêt, dans une situation financière plus que préoccupante. L’équipe de 2012 y a consacré les trois premières années de mandat. Aujourd’hui l’Université de Lorraine existe et fonctionne, grâce à un formidable travail collectif mené dans des conditions souvent difficiles.
Depuis 2 ans, des progrès importants ont déjà été faits et cet effort doit être poursuivi. Au sein du collectif puis lors des rencontres pendant la campagne, le sujet de la simplification est revenu souvent. Nous constatons tous les jours que nous passons beaucoup de temps à remplir, parfois plusieurs fois avec les mêmes informations, des formulaires, des dossiers… Que nous aimerions plus simples… Que nous préférions voir disparaître, en fait. Il serait cependant illusoire de croire qu’il suffira d’appuyer sur un bouton pour améliorer la situation et que cela peut se régler en 2 minutes, sur le coin d’une table.
Une partie non négligeable de la complexification de nos procédures est liée à des facteurs externes, comme par exemple les conséquences de Vigipirate sur les déplacements à l’étranger. On nous contrôle de plus en plus (URSSAF, ZRR, IAGENR, cours des comptes, les financeurs dans le cadre de nos projets et contrats). Tout cela occasionne un accroissement des demandes de pièces justificatives, accroissement sur lequel nous n’avons que peu de prise. En revanche, une autre partie de cette complexité reste encore endogène. Nous ne pensons pas que l’origine de cela soit située à un endroit précis de l’établissement ou de la responsabilité d’un bout de l’organisation. Des exemples que nous avons discutés ensemble, il ressort :

  • Soit qu’il y a vraiment une demande d’information inutile ou redondante et il faut détricoter l’ensemble du processus pour isoler la cause, et elle est rarement à un seul endroit.
  • Soit cette demande d’information pourrait être utilement économisée mais elle est rendue obligatoire par une décision prise, une commande passée, ou la gestion des exceptions et il faut que tout le monde en comprenne le sens.

Il faut donc travailler avec méthode, revoir chaque processus en associant, à tous les niveaux , les personnes en charge du processus. C’est donc une véritable culture de la simplification qu’il faut développer partout dans l’établissement. Cela peut demander des formations, un changement complet. Un exemple, pour certaines autorisations il y a plus de signatures sur le document que réellement nécessaire mais qui voudra bien retirer la sienne, le responsable X, le directeur de composante, celui de laboratoire ou le président.
Ce n’est pas une injonction venue du haut qui produira un résultat, simplifier ne peut s’obtenir qu’en travaillant tous ensemble et pas les uns contre les autres.

Formation

En les incitant à se former à ces nouvelles pratiques et en investissant dans des nouveaux espaces d’apprentissage. Nous avons mis en place à la fois un service pour assurer ces formations (SU2IP), un réseau pour diffuser les meilleures pratiques, et un plan d’investissement pour transformer les espaces d’apprentissages (mut@camp).
Nous proposons de poursuivre et d’amplifier ces actions dans notre programme.

Notre collectif

... et notre engagement pour l'UL

Nos listes

Notre projet pour l’UL

Nos propositions

Nos soutiens

Carte de la galaxie pULsar

Cliquez sur les vignettes pour afficher une biographie de nos candidats.

Conseil d'administration

CA - Collège A

Clotilde Boulanger, Metz

Clotilde Boulanger

Professeure des universités

Composante : UFR Sciences Fondamentales et Appliquées

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Institut Jean Lamour

Pôle scientifique : Matière, Matériaux, Métallurgie, Mécanique

Section CNU : 32

Clotilde Boulanger est Professeur en Chimie à l’UFR Sciences Fondamentales et Appliquées à Metz depuis 1989. Ses domaines d’enseignement sont relatifs à la chimie analytique en solution, l’électrochimie et la chimie du solide. Elle a assuré la responsabilité du master de Chimie à Metz de 2008 à 2012. Ses recherches actuelles portent sur la réactivité chimique et électrochimique de matériaux (électrodéposition, protocoles de valorisation d’effluents).
Elle est actuellement chargée de mission recherche dans le cadre de l’évaluation HCERES et du contrat quinquennal, après avoir été missionnée sur les politiques régionales d’enseignement supérieur et de recherche du Grand Est. Elle a précédemment été vice-présidente en charge de la recherche de 2004 à 2008 à l’ex-université Paul Verlaine Metz et de 2012 à 2014 à la création de l’université de Lorraine. Elle est élue du CS depuis 2012. Elle représente l’université de Lorraine au comité de pilotage de la KIC Raw Materials (site Centre, Metz). Au niveau national, elle est membre élue suppléante du CNU 32° section (chimie minérale, organique et industrielle) depuis 2012.

Clotilde Boulanger est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Marc Braun, Nancy

Marc Braun

Professeur des universités - Praticien hospitalier

Composante : Faculté de Médecine

Collégium : Santé

Unité de recherche : Unité d’Imagerie Adaptative Diagnostique et Interventionnelle

Pôle scientifique : Biologie, Médecine, Santé

Section CNU : 42-01

Professeur des universités et Praticien Hospitalier depuis 1997, Marc Braun est spécialiste en radiologie et enseigne l’anatomie et la neuro-imagerie. Il travaille dans l’équipe INSERM U 497 d’imagerie adaptative et interventionnelle. Il est secrétaire de son collège national depuis 2012 et est membre de la section Anatomie du CNU depuis 2009. Depuis 2014, il est doyen de la faculté de médecine, vice président du directoire du CHRU et préside le jury des épreuves nationales classantes depuis 2012 et a participé au développement des évaluations sur tablettes dans les cursus de médecine. En Lorraine, il s’implique à la création de l’Hôpital Virtuel de Lorraine et à la co-gestion du futur campus santé. Il est très engagé dans le développement des pédagogies innovantes.

Marc Braun est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Laurence Denooz, Nancy

Laurence Denooz

Professeure des universités

Composante : UFR Arts, Lettres et Langues

Collégium : Arts, Lettres et Langues

Unité de recherche : Centre de recherche sur les Médiations. Communication, Langue, Art, Culture.

Pôle scientifique : Connaissance, Langage, Communication, Société

Section CNU : 15

Laurence Denooz est Professeur en Langue et culture arabes à l’UFR Arts, Lettres et Langues à Nancy depuis 2006. Elle enseigne la grammaire et la littérature arabes, l’analyse des récits, la culture et l’histoire du monde arabo-islamique. Après avoir fondé la spécialité Arabe en master de langues, elle a créé une licence d’arabe à distance et co-créé une licence LEA anglais-arabe à distance.
Ses recherches actuelles en analyse des récits et des discours portent sur la thématique des transferts culturels, scientifiques, politiques et littéraires entre Orient arabe et Occident européen, et sur la question d’expression d’une identité collective et individuelle dans les contextes de migration ou d’oppression sociale, culturelle ou politique.
Administratrice provisoire de 2014 à 2015 de l’UFR Arts, Lettres et Langues de Nancy, elle en directrice depuis 2015. Elle est élue du CS depuis 2012. Sur le plan national, elle est membre élue suppléante du CNU 15e section (Langues et littératures arabes, chinoises, japonaises, hébraïques, d’autres domaines linguistiques) depuis 2016.

Laurence Denooz est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Thierry Lambert, Nancy

Thierry Lambert

Professeur des universités

Composante : Faculté de Droit, Sciences économiques et gestion

Collégium : Droit, Economie, Gestion

Unité de recherche : Bureau d'Économie Théorique et Appliquée

Pôle scientifique : Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion

Section CNU : 01

Thierry Lambert est Professeur de droit des affaires depuis 2004. Il enseigne à la faculté de droit de Nancy aux étudiants de master et de doctorat tout en étant investi dans la formation professionnelle continue.
Ses spécialités d’enseignement et de recherche couvrent essentiellement le droit de la propriété industrielle et le droit de la distribution. Après avoir exercé les fonctions de responsable du département juridique de l’ICN de 1995 à 2000 puis celles de directeur de l’IUP de sciences financières de Nancy de 2002 à 2004, Thierry Lambert a été Vice-président de l’Université Nancy 2 en charge de la valorisation de la recherche de 2006 à 2012 et a assuré l’administration provisoire d’ISAM-IAE de Nancy au moment de sa création en 2010. Il a ensuite été élu à la direction du Pôle scientifique Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion (SJPEG) de l’UL de février 2012 à février 2017.
Thierry Lambert est élu dans l’actuel Conseil scientifique de l’Université de Lorraine.

Thierry Lambert est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Anne Boyer, Nancy

Anne Boyer

Professeure des universités

Composante : UFR Mathématiques et informatique

Collégium : Lorraine Management Innovation

Unité de recherche : Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Section CNU : 27

Anne Boyer est Professeur en informatique à l’UFR Mathématiques et informatique à Nancy depuis 1988.
Ses domaines d’enseignement concernent l’algorithmique et la programmation, l’intelligence artificielle ainsi que les sciences du numérique.
Ses recherches actuelles se situent dans le domaine de l’intelligence artificielle, et portent plus spécifiquement sur la modélisation prédictive à partir de l’analyse de traces numériques. Elle est responsable de l’équipe KIWI (Knowledge, Information & Web Intelligence) du laboratoire LORIA.
Elle est coordinatrice scientifique du projet Erasmus+ D-Transform consacré à la transformation numérique de l’enseignement supérieur et porteur du projet PIA2 e-FRAN METAL sur Learning Analytics & apprentissage des langues.
Elle est actuellement présidente de l’Université Numérique Thématique UNIT (www.unit.eu). Elle est membre nommée du CNU 27ème section (informatique) depuis 2015 et élue depuis 2017 au collégium Lorraine Management Innovation.

Anne Boyer est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Michel Fick, Nancy

Michel Fick

Professeur des universités

Composante : Ecole Nationale Supérieure d'Agronomie et des Industries Alimentaires

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire Réactions et Génie des Procédés

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Section CNU : 62

Michel Fick est professeur de génie des procédés à l’Ensaia depuis 1994 ; il enseigne le génie des procédés à l’Ensaia et intervient également sur cette discipline à la Faculté des Sciences et Technologies. Il a été directeur des études de l’Ensaia de 1997 à 2007 ; il en est le directeur depuis, son mandat s’achevant en mars 2017. Il a également été responsable du Master Biotechnologies Agro-Alimentaire Nutrition de 2009 à 2013 et directeur de la licence professionnelle « Management des Unités de Transformation Agro-alimentaire » de 2002 à 2006. Actuellement il est responsable des Diplômes d’Université portés par l’Ensaia « Mise en œuvre d’une unité de méthanisation » et « Management Général de Sites Industriels Agro-alimentaires ».
Sa recherche s’effectue au Laboratoire Réactions et Génie des Procédés sur des thématiques en lien avec les réacteurs biotechnologiques. Il a été responsable du groupe de recherche « Génie des Procédés Biotechnologiques et Agro-alimentaires » du LSGC (à présent LRGP) de 2001 à 2006.
Il est président de la Fondation de la Brasserie et de la Malterie Françaises et fait partie du Comité scientifique de l’Institut Français de Boissons Brasserie Malterie.

Michel Fick est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

CA - Collège B

Hélène Boulanger, Nancy

Hélène Boulanger

Maître de conférences

Composante : UFR Sciences Humaines et Sociales

Collégium : Sciences Humaines et Sociales

Unité de recherche : Centre de recherche sur les médiations. Communication, langue, art, culture

Pôle scientifique : Connaissance, Langage, Communication, Sociétés

Section CNU : 71

Hélène Boulanger est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’UFR Sciences Humaines et Sociales-Nancy depuis 2010. Elle était auparavant en poste à l’IUT Nancy-Charlemagne. Elle enseigne la communication stratégique et la stratégie des organisations. Ses recherches actuelles portent la diplomatie publique et corporate. Elle participe à un projet européen alliant recherche et enseignement sur ce thème.
Directrice du collégium SHS de 2012 à 2017, elle est actuellement chargée de mission formation-accréditation. Elle a précédemment été vice-présidente en charge de la communication en 2011 à l’ex-université Nancy 2, directrice du département Information-Communication de Nancy de 2010 à 2012 et élue du CEVU de Nancy 2 (2008-2011). Elle a assuré la direction des études des options « publicité » et « communication des organisations » du DUT Information-Communication avant de prendre en charge la responsabilité de la spécialité « stratégie et conseil en communication » du master Information-Communication de 2010 à 2014.

Hélène Boulanger est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Camille Diou, Metz

Camille Diou

Maître de conférences

Composante : UFR Sciences Fondamentales et Appliquées

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Laboratoire de Conception, Optimisation et Modélisation des Systèmes

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatiques et leurs Interactions

Section CNU : 63

Camille Diou est maître de conférences en électronique à l’UFR Sciences Fondamentales et Appliquées à Metz, où il enseigne l’électronique numérique, les communications et les systèmes embarqués communicants. Ses activités de recherche, menées au LCOMS, portent sur l’optimisation architecturale pour les réseaux de capteurs et les réseaux sur puce.
Il a été élu aux conseils de l’UFR SciFA (2005-2017) dont il a été directeur-adjoint de 2012 à 2016, du collégium Sciences et Technologie (2012-2017), du laboratoire LCOMS (2013-2018), et au CA de l’université de Lorraine depuis décembre 2015. Il porte le projet de parcours-type « Conception des Systèmes Électroniques & Communications » du master EEA pour la prochaine accréditation.

Camille Diou est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Francine Paulus, Nancy

Francine Paulus

Maître de conférences

Composante : Faculté de Pharmacie

Collégium : Santé

Section CNU : 85

Francine Paulus est maître de conférences ‘informatique en santé’. Elle enseigne à la faculté de Pharmacie. Sa discipline d’origine est la biophysique. Passionnée par le numérique, elle a développé en recherche une thématique en biorhéologie avec la mise au point d’outils de traitement d’images et en enseignement elle est fortement investie dans l’apport du numérique dans la formation en santé (e-santé, simulation, jeu sérieux, …).
Elle est membre élu au CA de l’UL de 2012 à 2017 et de par ce statut elle participe aux travaux de différentes commissions (immobilière, disciplinaire, numérique). Elle est membre du conseil scientifique de l’UNF3S (Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport), membre du Conseil Régional de l’Ordre des Pharmaciens. Depuis 2010, elle est élue Doyen de la faculté de Pharmacie.

Francine Paulus est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Florent Roemer, Metz

Florent Roemer

Maître de conférences

Composante : Faculté de droit, économie et administration

Collégium : Droit, Économie, Gestion

Unité de recherche : Institut François Gény

Pôle scientifique : Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion

Section CNU : 01

Florent Roemer est maître de conférences en droit privé à la Faculté de droit, économie et administration de Metz. Ses domaines d’enseignement sont relatifs au droit fiscal des entreprises, au droit fiscal international, au droit fiscal de la construction et au droit de la famille. Ses recherches portent sur le droit fiscal des entreprises, la fiscalité patrimoniale, le droit fiscal international et le droit fiscal rural. Il est actuellement responsable du Master II procédure et fiscalité appliquées dont il a assuré la création et directeur du double diplôme de Master II procédure et fiscalité appliquées délocalisé à l’Université de la Caspienne (Kazakhstan).
Florent Roemer est Doyen de la Faculté de droit, économie et administration de Metz (depuis 2013) et membre de la Commission paritaire d’établissement de l’Université de Lorraine.
Au niveau national, il est vice-président de la Conférence des doyens des Facultés de droit et de science politique.

Florent Roemer est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Anne Poszwa, Nancy

Anne Poszwa

Maître de conférences

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux

Pôle scientifique : Observatoire Terre et Environnement de Lorraine

Section CNU : 36

Anne Poszwa est maître de conférences au département Géosciences, sur le campus FST, où elle enseigne la science du sol et la géologie. Ses recherches portent sur la compréhension de la dynamique des éléments dans l’environnement notamment via l’utilisation de traceurs géochimiques pour mettre en évidence les relations entre les roches, les sols, les eaux et les êtres vivants (végétaux, microorganismes). Elle est responsable de la deuxième année de Licence Science de la Terre depuis 2012, et du cursus « Environnement » de cette licence depuis 2009. Elle a précédemment co-dirigé pendant deux ans la spécialité Master 2 « Connaissance et Gestion des Sols et des Eaux» du Master « Géosciences et Génie Civil ». Elle a également représenté le département Géosciences au conseil d’UFR STMP en 2009-2010.
Elle co-anime le thème « Eaux forestières » de la Zone Atelier Moselle (ZAM) depuis juin 2008 et la thématique « Fonctionnement des écosystèmes perturbés » du laboratoire LIEC depuis janvier 2013.

Anne Poszwa est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Marc Salesina, Epinal

Marc Salesina

Maître de conférences

Composante : IUT Hubert Curien Épinal

Collégium : Technologie

Unité de recherche : Centre européen de recherche en économie financière et gestion des entreprises

Pôle scientifique : Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion

Section CNU : 06

Marc Salesina est maître de conférences en sciences de gestion à l’université de Lorraine depuis septembre 2013, en poste à l’IUT Épinal-Hubert Curien. Il y a la responsabilité de la licence professionnelle Management des organisations, spécialité Développement commercial des PME et enseigne la gestion des ressources humaines, la stratégie de l’entreprise et la théorie de organisations. Il est également représentant élu pour le collège B (Maîtres de conférences et assimilés) au Conseil d’IUT.
Ses travaux de recherche, conduits au sein du CEREFIGE, portent sur les relations professionnelles en entreprise et leurs liens avec la gestion stratégique des ressources humaines.

Marc Salesina est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

CA - Collège BIATSS

Geneviève Herr, Nancy

Geneviève Herr

Ingénieure de recherche

Composante : Faculté de Pharmacie

Collégium : Santé

Geneviève Herr est responsable administratif de la faculté de Pharmacie depuis septembre 2004. A l’issue de son cursus universitaire orienté « Finances publiques », elle a été recrutée en septembre 1976 à l’agence comptable de l’Université de Nancy 1. Puis de septembre 1989 à septembre 2004, elle a pris les fonctions de chef de service de la scolarité 1er et 2ème cycles de la faculté de Médecine.

En tant que responsable administratif, elle est membre invité permanent au conseil de gestion de la faculté. Elle est membre élu au conseil de collegium Santé depuis 2012. Elle est membre nommé de la commission paritaire d’établissement depuis 2004.

Elle est présidente de l’Association Universitaire des Responsables Administratifs de Pharmacie (AURAP) depuis 2010.

Geneviève Herr est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Thomas Kauffmann, Metz

Thomas Kauffmann

Ingénieur de recherche

Unité de recherche : Laboratoire Matériaux Optiques, Photonique et Systèmes

Pôle scientifique : Matières, Matériaux, Métallurgie, Mécanique

Thomas Kauffmann est ingénieur de recherche au LMOPS (Université de Lorraine et CentraleSupélec) depuis 2010. Il obtient son diplôme d’ingénieur à l’ENSICAEN en 2008 dans la spécialité électronique, optique et instrumentation. Il effectue son stage de fin d’étude au LMOPS puis est recruté sur un projet ANR avant d’être titularisé suite au concours ITRF.
Ses activités de recherche portent sur l’analyse de solutions ioniques par spectrométrie Raman, le développement d’outils d’analyses statistiques pour le traitement des spectres et la conception de capteurs Raman innovants. Ses travaux ont été valorisés par l’obtention d’un doctorat en physique en décembre 2016. Il est actuellement responsable du parc de spectrométrie Raman (gestion et maintenance de 8 équipements) et participe à la valorisation de la recherche pour son équipe (contrats, transferts vers le milieu industriel). Il est membre élu au conseil de son laboratoire.

Thomas Kauffmann est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Emilie Mari, Nancy

Emilie Mari

Technicienne

Composante : Direction de la Vie Universitaire et de la Culture

Émilie Mari est chargée d’accompagnement des étudiants en situation de handicap à la direction de la Vie Universitaire et de la Culture, sur le site Aiguillettes depuis septembre 2016.
Titulaire d’une licence de droit, elle rejoint l’université en 2009 après une expérience de plus de trois ans en tant qu’enseignante puis directrice d’une école maternelle à Mayotte. Elle obtient le concours ITRF BAP J en 2011 et est affectée au Service de la Recherche et des Études Doctorales de l’Université Henri Poincaré. À la création de l’Université de Lorraine, elle poursuit ses missions au sein de la Direction de la Recherche et de la Valorisation jusqu’à sa nouvelle prise de fonction au sein de la DVUC.
Elle est membre du conseil d’administration de CAPSUL.

Emilie Mari est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Philippe Arnoux, Nancy

Philippe Arnoux

Ingénieur d'études

Unité de recherche : Laboratoire Réactions et Génie des Procédés

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Philippe Arnoux est ingénieur d’études au LRGP (UMR CNRS et Université de Lorraine) à l’ENSIC depuis 2009. Il est responsable d’une plate-forme de spectroscopie de fluorescence dans une équipe de recherche en thérapie photodynamique (traitement du cancer par des molécules photoactivables). Titulaire d’un Doctorat en Sciences Physiques de l’Université de Strasbourg dans le cadre d’une bourse CIFRE, il a réalisé un séjour de recherche à l’Université de Stuttgart avant de travailler 10 années à l’IUT Génie Biologique de Thionville-Yutz. Sa mission actuelle d’est d’animer une plate-forme technique en étant associé de très près aux projets de recherche de son équipe.

Philippe Arnoux est candidat.e au Conseil d'administration Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Conseil de la formation

CF - Collège A

Nicolas Oget, Metz

Nicolas Oget

Professeur des universités

Composante : UFR Sciences Fondamentales et Appliquées

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Laboratoire de Chimie et Physique - Approche Multi-échelle des Milieux Complexes

Pôle scientifique : Chimie et Physique Moléculaire

Section CNU : 32

Nicolas Oget est Professeur en Chimie à l’UFR Sciences Fondamentales et Appliquées à Metz depuis 1997. Il enseigne la synthèse organique, les techniques d’identification spectrométrique des composés organiques et la chimie durable. Ses recherches actuelles portent sur la valorisation chimique des huiles végétales et la chimie des dérivés acryliques.
Il est actuellement directeur de l’UFR SciFA, membre de la commission Patrimoine immobilier de l’UL, membre de droit du collegium Sciences et Technologies dont il a été précédemment le directeur-adjoint (2012-2014) et membre du conseil du LCP-A2MC. Il a été directeur-adjoint de l’UFR SciFA (2007-2012), président de la commission des Moyens (2002-2014) et membre des groupes de travail Référentiel des enseignants-chercheurs et Guide des comités de sélection en 2012-2013. Au cours de sa carrière, il a été élu au CA et CS de l’ex-Université de Metz et plus récemment au CF de l’UL (2012-2013). Au niveau national, de 2007 à 2013 il a été membre élu du CNU section 32 (chimie minérale, organique et industrielle) dont il a assuré la 2ème vice-présidence de 2011 à 2013.

Nicolas Oget est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Cécile Parietti-Winkler, Nancy

Cécile Parietti-Winkler

Professeure des universités - Praticien hospitalier

Composante : Faculté de Médecine

Collégium : Santé

Unité de recherche : Développement, Adaptation et Handicap

Pôle scientifique : Biologie, Médecine, Santé

Section CNU : 55-01

Cécile Parietti-Winkler est professeur agrégé d’ORL à la Faculté de Médecine depuis 2010 et Chirurgien des Hôpitaux dans le service d’ORL et Chirurgie Cervico-Faciale du CHU de Nancy, référent médico-chirurgical des maladies de l’oreille. Ses activités de recherche et d’enseignement, en adéquation avec son activité clinique, portent sur l’étude de l’audition normale et pathologique, ainsi que sur le contrôle de l’équilibre.
Au sein de la faculté de Médecine, elle dirige depuis 2012 le Département Universitaire d’Orthophonie de l’Université de Lorraine au sein duquel elle assure la responsabilité du Master d’Orthophonie. Elle est également formatrice à l’École de Chirurgie-Hôpital Virtuel de Lorraine. Au sein de la Faculté de Pharmacie, elle est co-directrice du Centre de Formation en Audioprothèse de Lorraine.
Elle est membre élue du CF depuis 2012, et du Conseil de Gestion de la Faculté de Médecine depuis 2013. Depuis 2017, elle est chargée de mission-formation au sein du projet RAP (Réseau des Accompagnateurs Pédagogiques) déployé par le SU2IP qui a été retenu par la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (DGESIP) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt 2016 « Transformation pédagogique et numérique ».

Cécile Parietti-Winkler est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Antony Khun, Nancy

Antony Khun

Professeur des universités

Composante : Institut supérieur d'administration et de management - IAE

Collégium : Lorraine Management Innovation

Unité de recherche : Centre Européen de Recherche en Economie Financière et en Gestion des Entreprises

Pôle scientifique : Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion

Section CNU : 06

Antony Kuhn est professeur à l’ISAM-IAE Nancy depuis septembre 2014. Il était auparavant en poste à l’ESM-IAE de Metz. Ses domaines d’enseignement sont les finances publiques et le management public. Il est responsable du master Management public.
Ses recherches portent sur le rôle des conventions dans la structuration des marchés et la diffusion de la logique managériale dans le secteur public.
Il est depuis juin 2015 directeur de l’ISAM-IAE Nancy.

Antony Khun est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Sophie Bailly, Nancy

Sophie Bailly

Professeure des universités

Composante : UFR Sciences Humaines et Sociales

Collégium : Sciences Humaines et Sociales

Unité de recherche : Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française

Pôle scientifique : Connaissance, Langage, Communication, Sociétés

Section CNU : 07

Sophie Bailly est Professeure en Sciences du Langage à l’UL à Nancy depuis 2008 et membre du laboratoire ATILF dans l’équipe CRAPEL/Didactique des langues et sociolinguistique. Ses recherches actuelles portent principalement sur les systèmes d’appui à l’autoformation en langues (environnements physiques et numériques) en contexte institutionnel, et sur la formation aux littéracies universitaires. Dans ces domaines elle participe activement à un projet de développement d’une plateforme Lansad (Langues pour Spécialistes d’autres disciplines – projet Formation Innovante Feder-UL 2015-2018) et elle est responsable pour la France d’un accord scientifique international franco-brésilien (Capes-Cofecub 2015-2019). A l’ATILF elle est membre du comité de direction scientifique.
Elle a été responsable du Département de français langue étrangère à l’ex université Nancy 2 de 2005 à 2012, et membre élue au CEVU de 2006 à 2008. A ce titre elle a participé aux travaux du conseil de la pédagogie de l’ECTS.
Elle a été élue au collegium SHS de l’UL de 2013 à 2016, et à ce titre membre du CS2iP (comité stratégique Innovation et Ingéniérie pédagogique) de l’UL.
Elle a été élue au conseil de l’UFR SHS de Nancy en tant qu’adjointe assesseure à la formation en 2014.

Sophie Bailly est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Thierry Cachot, Nancy

Thierry Cachot

Professeur des universités

Composante : IUT Nancy-Brabois

Collégium : Technologie

Unité de recherche : Laboratoire Réactions et Génie des Procédés

Pôle scientifique : Energie, Mécanique, Procédés, Produits

Section CNU : 62

Thierry Cachot est Professeur en Génie des Procédés au département Génie chimique – Génie des procédés (GCGP) de l’IUT Nancy Brabois. Ses domaines d’enseignement sont relatifs au transfert simultanée de matière et de chaleur. Il a assuré la responsabilité du département GCGP de 2000 à 2006 et de 2009 à 2010. Ses travaux de recherche ont porté sur l’étude des pompes à chaleur à absorption, l’étude de nouveaux convertisseurs d’énergie et le développement d’outils thermodynamiques permettant l’optimisation des procédés.
Il est actuellement délégué scientifique coordinateur au département d’évaluation des formations au Haut Conseil de l’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (Hcéres). De 2010 à aujourd’hui, ses missions ont évolué en passant de la coordination de l’évaluation de toutes les licences professionnelles à la coordination de toute l’offre de formation sur plusieurs sites, en prenant part à l’élaboration des procédures, en étant en charge des liens avec les milieux professionnels et en participant au groupe de travail chargé de la coopération avec la Commission des Titres d’Ingénieur. Il a précédemment été membre et secrétaire de la commission pédagogique nationale Chimie – GCGP de 2006 à 2010.

Thierry Cachot est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Véronique Falk, Nancy

Véronique Falk

Professeure des universités

Composante : École Nationale Supérieure en Génies des Systèmes et de l'Innovation

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire Réactions et Génie des Procédés

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Section CNU : 62

Véronique Falk est professeur en génie des procédés à l’École Nationale Supérieure en Génies des Systèmes et de l’Innovation depuis 2014. Auparavant, elle était en poste à l’École Nationale Supérieure des Industries Chimiques. Elle enseigne notamment la cinétique chimique, la conception des procédés chimiques, le génie des produits ou encore les opérations unitaires en génie des procédés.
Ses travaux de recherche concernent la mise en forme des poudres en vue de leur conférer des propriétés d’usage spécifiques pour des applications en pharmacie, en cosmétique, en agroalimentaire ou en produits minéraux. Elle participe à de nombreux contrats de recherche, la plupart en partenariat avec des entreprises industrielles.
Elle est directrice adjointe des études à l’ENSGSI depuis 2016 et développe la filière Pharmacien-Ingénieur à l’ENSGSI après avoir assuré la responsabilité pédagogique de la filière Pharma+ à l’ENSIC de 2008 à 2014. Elle a été élue membre du CEVU de l’INPL de 2007 à fin 2011.

Véronique Falk est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Mathieu Pétrissans, Épinal

Mathieu Pétrissans

Professeur des universités

Composante : IUT Épinal - Hubert Curien

Collégium : Technologie

Unité de recherche : Laboratoire d’études et de Recherches sur le Matériau Bois

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Section CNU : 62

Mathieu Pétrissans est Professeur en Énergétique, Génie des Procédés à l’IUT d’Epinal (depuis 2008), auparavant il était enseignant à la Faculté des Sciences et Techniques de Vandœuvre (1997-2008). Ses domaines d’enseignement sont la thermodynamique et la thermique. Il a assuré la responsabilité d’option de Master et de Licences professionnelles entre 2005 et 2010. Ses recherches actuelles portent sur la thermodégradation du matériau bois pour la préservation ou la filière énergie. A ce titre il a récemment mis en place une action de recherche au sein de l’IUT d’Épinal.
Il est actuellement Directeur de l’IUT d’Épinal – Hubert Curien depuis 2014, chargé de mission recherche pour la mise en place des PIA1 (depuis 2012) et pour l’animation du Comité de Coordination Scientifique Lorrain (depuis 2014) qui regroupe l’UL, le CHRU, le CNRS, l’Inra, l’INRIA et l’Inserm. Auparavant il a été membre élu du CNU 62, 2004-2007 et 2007-2008. A été vice-président du Conseil Scientifique de l’Université Nancy2 (2010 à 2011), puis en 2012 chargé de mission recherche sous l’administration provisoire de l’Université de Lorraine. Il siège comme membre élu au conseil de Collégium Technologie (depuis 2012) et au Conseil de Direction de son laboratoire le LERMAB( depuis 2008). Il est actuellement responsable du projet de recherche « Wood heat treatment, Optimization and control » développé entre l’Université de Brasilia (Brésil), l’Université de Taïnan (Taiwan), le CIRAD Bangkok (Thaïlande) et l’Université de Lorraine.

Mathieu Pétrissans est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Mahdia Hattab, Metz

Mahdia Hattab

Professeure des Universités

Composante : UFR Mathématiques, Informatique, Mécanique et Automatique

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Laboratoire d’Etude des Microstructures et de Mécanique des Matériaux

Pôle scientifique : Matière, Matériaux, Métallurgie, Mécanique

Section CNU : 60

Mahdia Hattab est Professeure des Universités en génie civil à l’UFR Mathématiques, Informatique, Mécanique et Automatique à Metz, où elle enseigne la mécanique des sols, la géotechnique et les Ouvrages géotechniques. Ses activités de recherche, menées au LEM3, portent sur les mécanismes de déformations et de fissuration dans les argiles. Elle est responsable-adjoint du Master Génie Civil pour le quinquennal en cours. Dans le cadre de l’offre de formation 2018-2023, Madame Mahdia Hattab porte le projet d’alliance entre l’UFR MIM et l’ESM-IAE à Metz, Mista « Management, Ingénierie et Sciences des Technologies Avancées », autour du Génie Civil, du Numérique, du la logistique et de la fiabilité/actuariat en parcours Ingénieur et Master. Au niveau international, depuis octobre 2016 elle est Vice-chair de « Granular Material Committee » de l’Engineering Mechanics Institute, de l’American Society of Civil Engineers (EMI-ASCE).

Mahdia Hattab est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

CF - Collège B

Sabine Chaupain-Guillot, Nancy

Sabine Chaupain-Guillot

Maître de conférences

Composante : Faculté de Droit, Sciences économiques et de Gestion

Collégium : Droit, Économie, Gestion

Unité de recherche : Bureau d'Économie Théorique et Appliquée

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Section CNU : 05

Sabine Chaupain-Guillot est maître de conférences en économie à la Faculté de Droit, Sciences économiques et de Gestion depuis 2003. Elle était auparavant en poste à l’Université Charles-de-Gaulle – Lille 3 (1998-2003). Elle enseigne principalement les techniques quantitatives. Ses recherches actuelles portent sur les déterminants de l’absentéisme au travail et sur l’analyse du renoncement aux soins. Elle s’intéresse également au développement de l’e-gouvernement, et ce, dans le cadre d’un contrat avec la région Grand Est.
Vice-Doyen de la Faculté de Droit, Sciences Économiques et Gestion de Nancy depuis 2010, elle est également responsable de la licence d’économie depuis 2005. Elue au CEVU de l’ex-université Nancy 2 (2008-2011), elle a aussi été élue au Conseil de la Formation de l’Université de Lorraine (2012-2017), ainsi qu’au conseil du collegium Droit Économie Gestion (2012-2017), où elle vient d’être réélue (janvier 2017). Elle est également membre du Bureau de la Conférence des Doyens de Faculté de sciences économiques et gestion (depuis juin 2014). A l’Université de Lorraine, elle participe aux travaux de plusieurs commissions : « stratégie du numérique et du service informatique », « démarche qualité et évaluation des formations » et « réseau des correspondants TICE ».

Sabine Chaupain-Guillot est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Didier Schmitt, Nancy

Didier Schmitt

Maître de conférences

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Institut Elie Cartan de Lorraine

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Section CNU : 26

Didier Schmitt est maître de conférences en mathématiques à la Faculté des Sciences et Technologies depuis 1996. Il enseigne les mathématiques, l’analyse numérique à la FST mais aussi à l’ENSEM et à TELECOM Nancy. Il est membre de l’équipe Équations aux Dérivées Partielles du laboratoire IECL.
Il est responsable de la Licence Mathématiques depuis 2012, après avoir été responsable du portail Mathématiques-Informatique-SPI EEAPR à Nancy (2004-2014).
Il est membre élu du conseil de l’UFR FST depuis 2010 et du conseil du laboratoire IECL depuis 2013.

Didier Schmitt est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Laurence Baurain-Rebillard, Metz

Laurence Baurain-Rebillard

Maître de conférences

Composante : UFR Sciences Humaines et Sociales

Collégium : Sciences Humaines et Sociales

Unité de recherche : Centre de Recherche Universitaire Lorrain d'Histoire

Pôle scientifique : Temps, Espaces, Lettres, Langues

Section CNU : 21

Laurence Baurain-Rebillard est maître de conférences en histoire à l’UFR Sciences Humaines et Sociales-Metz depuis 1995. Elle enseigne l’histoire grecque antique, de l’Âge du Bronze jusqu’à l’époque classique. Ses recherches portent sur la Cité d’Athènes, l’espace public, la culture populaire et les rapports entre mythologie et politique.
Engagée dans les responsabilités pédagogiques depuis 1996, elle est actuellement co-responsable de la licence d’histoire bi-site Nancy-Metz et co-porteur de la mention pour la prochaine accréditation. Au niveau national, elle est membre élue suppléante de la 21e section du CNU (Histoire, civilisations, archéologie et art des mondes anciens et médiévaux).

Laurence Baurain-Rebillard est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Jean-Paul Rossignon, Nancy

Jean-Paul Rossignon

Professeur agrégé

Composante : École Supérieure du Professorat et de l'Éducation de Lorraine

Collégium : Interface

Jean-Paul Rossignon est professeur agrégé en sciences de la vie et de la terre à l’ESPÉ de Lorraine où il dirige le pôle de développement professionnel des personnels de l’Éducation Nationale et plus particulièrement la Maison pour la science en Lorraine et enseigne les sciences et la technologie en master MEEF. Il a été responsable de l’expérience scientifique jeunes Aquarius-Xénopus de la Mission spatiale Andromède 2001 en partenariat avec le CNES. Il a été sélectionné par l’Agence Spatiale Européenne comme « Teachers of the years 2002 » à la NASA-Space Center, Alabama, United States. De 2003 à 2012, il est chargé de mission Culture Scientifique et Technologique à l’IUFM de Lorraine. Depuis 2012, il rapproche les enseignants des acteurs de la recherche scientifique sur tout le territoire lorrain dans le cadre d’un projet des Investissements d’Avenir, la Maison pour la science en Lorraine portée au niveau national par la Fondation La main à la pâte de l’Académie des sciences.

Jean-Paul Rossignon est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Michèle Schwartz-Mérey, Nancy

Michèle Schwartz-Mérey

Professeure agrégée

Composante : Faculté des sciences du sport

Collégium : Santé

Michèle Schwartz-Mérey est enseignante agrégée à l’UFR STAPS depuis 1991. Ses enseignements principaux sont dans les sciences de l’intervention et en didactique de l’EPS en milieu scolaire ainsi que dans la formation à l’enseignement et à l’encadrement des activités gymniques acrobatiques.
Elle est actuellement directrice de la composante STAPS. Elle a précédemment été directrice adjointe, élue du CEVU de l’UHP, jury de l’agrégation externe EPS de 2007 à 2010,porteur de l’habilitation de la licence STAPS de 2005 à 2013. Elle est aussi membre du CA de la conférence des directeurs en STAPS depuis 2015.

Michèle Schwartz-Mérey est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Harouna Souley Ali, Longwy

Harouna Souley Ali

Maître de conférences

Composante : IUT Henri Poincaré de Longwy

Collégium : Technologie

Unité de recherche : Centre de Recherche en Automatique de Nancy

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatiques et leurs Interactions

Section CNU : 61

Harouna Souley Ali est maître de conférences en automatique à l’IUT Henri Poincaré de Longwy, où il enseigne l’automatique, l’électronique et les outils logiciels. Ses activités de recherche, menées au CRAN, portent sur l’observation et la commande robustes des systèmes linéaires et d’une classe de systèmes non linéaires ainsi que des systèmes stochastiques.
Titulaire de la PEDR depuis 2015, il participe au CPER énergie et a participé à d’autres projets de recherche par le passé (ANR, Action spécifique du CNRS)
Il a été membre du conseil de laboratoire du CRAN de 2009 à 2012 et est membre du conseil de la fédération Charles Hermite depuis 2013. Il est chef du département Génie Electrique et Informatique Industrielle (GEII) de l’IUT de Longwy depuis septembre 2012 et a été réélu en 2015. A ce titre il fait partie de l’équipe de direction et du conseil de l’IUT de Longwy. Il a aussi été responsable de la licence professionnelle électrohydraulique de l’IUT de Longwy de 2006 à 2012.

Harouna Souley Ali est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Catherine Sirguey, Nancy

Catherine Sirguey

Maître de conférences

Composante : cole nationale supérieure d'agronomie et des industries alimentaires

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire Sols et Environnement

Pôle scientifique : Observatoire Terre et Environnement de Lorraine

Section CNU : 68

Catherine Sirguey est Maître de Conférences en Agronomie à l’ENSAIA à Vandœuvre depuis 2006. La majorité de ses enseignements sont effectués auprès des élèves ingénieurs dans la filière agronomie. Les domaines dans lesquels elle intervient relèvent des sciences du sol, des sciences agronomiques et des sciences de l’environnement. Par ailleurs, elle assure la responsabilité de la pré-spécialisation Sciences et Génie de l’Environnement. Ses activités de recherche, menées au Laboratoire Sols et Environnement, portent sur le développement de solutions de dépollution des sols contaminés en métaux par phytoextraction. Elle a été membre du Comité de Direction de l’ENSAIA de 2012 à 2016 et elle est membre élu du Conseil de l’ENSAIA depuis 2009.

Catherine Sirguey est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Julien Husson, Metz

Julien Husson

Maître de conférences

Composante : UFR Etudes supérieures de management – IAE Metz

Collégium : Lorraine Management Innovation

Unité de recherche : Centre Européen de Recherche en Économie Financière et Gestion des Entreprises

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Section CNU : 06

Maitre de conférences HDR en sciences de gestion, Julien Husson est directeur de l’UFR ESM-IAE depuis 2011. Il enseigne le management de projets, l’audit et l’Analyse de la valeur en cycle master. Ses travaux de recherche portent sur la conception de projets plus spécifiquement appliquée au champ de l’entrepreneuriat et des organisations de santé. Il est responsable de la mention de master management de l’innovation ainsi que du master Management des Organisations sur Secteur Sanitaire et Social.
Élu au conseil scientifique de l’Université Paul Verlaine Metz entre 2008 et 2011, Julien Husson a été également vice-président de cette Université entre 2008 et 2012. Il est par ailleurs expert judiciaire près la cour d’appel de Metz en diagnostic et stratégie d’entreprises.

Julien Husson est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

CF - Collège BIATSS

Hélène Voirpy, Nancy

Hélène Voirpy

Ingénieure d'études

Composante : UFR Sciences Humaines et Sociales

Collégium : Sciences Humaines et Sociales

Hélène Voirpy est actuellement responsable du service de formation continue de l’UFR SHS Nancy. Après une reprise d’étude qui aboutit à l’obtention du master développement local et formation en 2001, elle intègre le département formation de formateurs et ingénierie du CUCES en 2001. Elle y conduit des dispositifs de formation continue jusqu’en 2013 où on lui propose de rejoindre la toute nouvelle équipe du collégium SHS pour y créer le service de formation continue de l’UFR SHS Nancy. Elle est élue au Conseil de l’UFR SHS-Nancy depuis 2014, elle est également membre du réseau des universités préparant aux métiers de la formation (RUMEF) depuis 2008.

Hélène Voirpy est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Jean-Marc Duverger, Nancy

Jean-Marc Duverger

Adjoint administratif principal

Composante : Faculté de Médecine

Collégium : Santé

Nommé à la Faculté de médecine le 1er septembre 2003, Jean-Marc Duverger a intégré le bureau du service du personnel au service des ressources humaines.
Adjoint Administratif Principal 2C, il a en charge la gestion administrative des personnels enseignants du second degré, enseignants-chercheurs et notamment les enseignants hospitalo-universitaires.

Jean-Marc Duverger est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Muriel Legrand, Metz

Muriel Legrand

Ingénieure d'études

Composante : UFR Mathématiques, Informatique, Mécanique

Collégium : Sciences et Technologies

Muriel Legrand est chargée de formation continue et Alternance à l’UFR MIM depuis septembre 2015. Elle a précédemment été responsable du service de la recherche à l’université Paul Verlaine de Metz de 2009 à 2011, puis sous-directrice en charge du doctorat en 2012 lors de la création de l’Université de Lorraine.

Muriel Legrand est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Fabrice Bontems, Épinal

Fabrice Bontems

Technicien

Composante : Direction du numérique - IUT Hubert Curien

Fabrice Bontems est technicien en informatique de recherche et de formation à la direction du numérique-service aux usagers de l’IUT Hubert Curien à Épinal. Il gère le matériel informatique, audiovisuels et réseaux. Il assure également l’assistance technique de premier niveau des utilisateurs. En 2016, il a collaboré au projet Mut@Camp pour deux salles de l’IUT d’Épinal. Il est enseignant vacataire C2I pour les étudiants du Centre d’études juridiques d’Épinal et pour une formation diplômante de la région Grand Est dispensée à l’IUT d’Épinal.

Fabrice Bontems est candidat.e au Conseil de la formation Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Conseil de la vie universitaire

CVU - Collège A

Alain Guyot, Nancy

Alain Guyot

Professeur des universités

Composante : FR Arts, Lettres et Langues

Collégium : Arts, Lettres et Langues

Unité de recherche : Littératures, Imaginaire, Sociétés

Pôle scientifique : Temps, Espaces, Lettres, Langues

Section CNU : 09

Alain Guyot est professeur de littérature française du XIXe siècle à l’Université de Lorraine (Nancy) depuis 2012. Il a été auparavant en poste en Islande, en Italie, à Paris et à Grenoble.
Au sein de l’équipe « Littératures, imaginaire, sociétés », il dirige l’axe consacré à « La fabrique du texte ». Ses travaux portent sur la poétique et la stylistique des récits de voyage, du tournant des Lumières à la fin du romantisme, dans leurs relations avec la fiction narrative et l’écriture savante en particulier.
Il est actuellement chargé de mission CultureS à l’Université de Lorraine, membre du conseil de l’UFR ALL de Nancy et membre du conseil de gestion du campus LSH. Il a été membre élu du CNU (9e section).

Alain Guyot est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Laure Joly, Nancy

Laure Joly

Professeure des universités - Praticien hospitalier

Composante : Faculté de Médecine

Collégium : Santé

Unité de recherche : Défaillance Cardiovasculaire Aigüe et Chronique

Pôle scientifique : Biologie, Médecine, Santé

Section CNU : 53

Laure Joly est Professeur d’université Praticien hospitalier en Gériatrie à la faculté de médecine de Nancy. Elle est responsable du diplôme interuniversitaire (DIU) de pédagogie médicale, et assesseur à la vie facultaire et au Système Distribué d’Évaluation en Santé (SIDES). Elle est membre depuis 2017 du conseil du Collégium Santé, membre également du conseil de gestion de la faculté de médecine. Elle est responsable de la branche éducation et formation continue dans le cadre de la fédération hospitalo-universitaire CARTAGE depuis 2015.
Ses activités de recherche portent sur la rigidité artérielle et le vieillissement cardiovasculaire au sein de l’unité Inserm Défaillance cardiovasculaire aiguë et chronique. Elle a été membre du CNU en section 53 Médecine interne, gériatrie et biologie du vieillissement entre 2012 et 2016.

Laure Joly est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Pierre Degott, Metz

Pierre Degott

Professeur des universités

Composante : UFR Arts, Lettres et Langues

Collégium : Arts, Lettres et Langues

Unité de recherche : InterDisciplinarité dans les Études Anglophones

Pôle scientifique : Temps, Espaces, Lettres, Langues

Section CNU : 11

Pierre Degott est professeur en langue et littérature anglaises à l’UFR ALL-Metz, où il exerce depuis 1989. Ses recherches portent sur l’interaction entre musique et littérature, notamment dans l’Angleterre du dix-huitième siècle. Il a dirigé de nombreux ouvrages collectifs et publié une centaine d’articles scientifiques.
Directeur de l’UFR ALL-Metz depuis 2012, il a également été assesseur à la pédagogie et il a dirigé à deux reprises le département d’anglais de la composante. Il a été membre élu du Conseil Scientifique et du CEVU de l’Université Paul Verlaine de Metz. Ancien membre élu du CNU 11e section, ancien membre du jury du Capes et de l’agrégation d’anglais, il a également été responsable de la spécialité « mondes anglophones » du master « langues » (2005-2009), de la spécialité « anglais » de la licence LLCER (2009-2012) et il est depuis 2012 coresponsable de la licence LLCER.

Pierre Degott est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Mohammed El Ganaoui, Longwy

Mohammed El Ganaoui

Professeur des universités

Composante : IUT Henri Poincaré de Longwy

Collégium : Technologie

Unité de recherche : Laboratoire d'Étude et de Recherche sur le Matériau Bois

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Mohammed El Ganaoui est Professeur des Universités, affecté à l’IUT Henri Poincaré de Longwy depuis 2010 où il a crée
une antenne de recherche en Matériaux et Énergie (Eco) renforçant à la fois la présence transfrontalière du LERMAB et complétant le paysage de recherche existant (CRAN, GREEN, 2L2S) sur cette composante délocalisée.
Sa recherche vise la compréhension des transferts de chaleur et de masse par voie de modélisation et simulation numérique avec une activité spécifique dans le domaine du changement de phase solide/liquide/vapeur. Les applications concernent les matériaux et l’énergie et bénéficient de l’analyse des phénomènes fins dans les systèmes énergétiques notamment pour bâtiment durable (éco-matériaux, bois). M. El Ganaoui a publié plus de 150 articles de rang A, participé à plus de 100 conférences internationales dont une dizaine qu’il a coorganisé, co-encadré plus de vingt thèses de Doctorats et HDRs et participé à plus d’une cinquantaine de jurys de Doctorat et HDRs.
M. El Ganaoui enseigne la mécanique de milieux continus, la mécanique des Fluides, les transferts thermiques et les méthodes numériques dans les différents cycles de formations de l’Université de Lorraine et à l’international. Élu au conseil du collégium Technologies jusqu’à 2016, au conseil de l’IUT Henri Poincaré et du Laboratoire LERMAB, il anime également l’activité internationale à l’IUT en forte interaction formation/recherche/valorisation.

Mohammed El Ganaoui est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

CVU - Collège B

Laurence Canteri, Nancy

Laurence Canteri

Maître de conférences

Composante : IUT Nancy-Brabois

Collégium : Technologie

Section CNU : 60

Laurence Canteri est maître de conférences en mécanique et énergétique à l’IUT Nancy-Brabois depuis 1997 où elle enseigne le contrôle destructif, l’énergétique en DUT, le contrôle produit en LP. Elle intervient également en Projet Personnel et Professionnel en DUT. Elle a été chef du département Qualité Logistique Industrielle et Organisation (QLIO) de l’IUT Nancy-Brabois de septembre 2008 à août 2014, présidente de l’Assemblée des Chefs de Département QLIO en 2013-2014 et membre suppléante de la Commission Pédagogique Nationale GMP-QLIO de 2011 à 2015 : évaluations de départements d’IUT, implication dans la rédaction des Programmes Pédagogiques Nationaux… Elle est également expert pour l’HCERES depuis 2015 pour des évaluations de LP. Elle est membre du CA de l’Université de Lorraine depuis juin 2015. Elle est actuellement chargée de mission Vie Étudiante à l’IUT Nancy-Brabois et membre du comité B2E (Bonus Engagement Étudiant) de l’Université de Lorraine.

Laurence Canteri est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

El-Haj Laamri, Nancy

El-Haj Laamri

Maître de conférences

Composante : IUT Nancy-Charlemagne

Collégium : Technologie

Unité de recherche : Institut Elie Cartan de Lorraine

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Section CNU : 26

El-Haj LAAMRI est maître de conférences en Mathématiques. Il enseigne actuellement les mathématiques à l’IUT Nancy-Charlemagne et dans des Masters M2 délocalisés comme il a enseigné dans différentes composantes de l’UL (Ecole des Mines, Ecole de Géologie, CPP, …). Responsable du Master 2 de mathématiques délocalisé en Tunisie, il est co-auteur ou auteur de plusieurs livres d’enseignement niveau Licence et Master. Il effectue ses recherches à l’Institut Elie Cartan, il s’intéresse à la dynamique des populations et à l’étude des systèmes de réaction-diffusion appliquées à la biologie et à la chimie. Il est aussi responsable du cycle de conférences « Sciences et société » depuis 2000. Il est élu au conseil de l’IUT Nancy-Charlemagne depuis 2007 et a été élu au conseil scientifique de l’ex-université Nancy 2 de 2008 à 2012.

El-Haj Laamri est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Harry Ramenah, Metz

Harry Ramenah

Maître de conférences

Composante : IUT de Metz

Collégium : Technologie

Unité de recherche : Laboratoire de Conception, Optimisation et Modélisation des Systèmes

Pôle scientifique : utomatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Section CNU : 63

Harry Ramenah est Enseignant-Chercheur au département Mesures Physiques (MP) de l’IUT de Metz. Il a obtenu un doctorat en Physique à l’Université de Strasbourg et a été enseignant chercheur dans cette même université de 1999 à 2006 avant de rejoindre l’ex Université Paul Verlaine de Metz en 2007.
Il a mis en place la Plateforme GREEN dédiée aux technologies des énergies renouvelables (EnR) et a initié des formations dans ce domaine à l’IUT de Metz et à l’UFR SciFA. Responsable de la licence professionnelle Gestion des ressources énergétiques et énergies nouvelles de 2008 à 2016, il assure depuis 2012 la responsabilité d’une spécialité du Master Ingénierie électrique, électronique et informatique industrielle. Ses activités de recherche, au Laboratoire LCOMS à Metz, se portent sur la modélisation des technologies EnR (Photovoltaïque, éolienne, pile à combustible) pour les systèmes intelligents embarqués.
Il a été chargé de mission CST à l’UL de 2013 à 2015 et assure la responsabilité de l’activité CSTI de Tous Chercheurs de UL site Metz depuis 2016.

Harry Ramenah est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Gilles Leuvrey, Epinal

Gilles Leuvrey

Professeur certifié hors clase

Composante : École supérieure du professorat et de l'Éducation

Collégium : Interface

Gilles Leuvrey est professeur certifié en mathématiques à l’ESPÉ de Lorraine où il est directeur du site d’Épinal. Il assure aussi des enseignements en numérique pour l’enseignement et en mathématiques sur le site de Nancy-Maxéville. Il est élu au Collègium Interface, et il est Président de la commission COM (contrat d’objectifs et de moyens) dudit Collégium. Référent numérique pour l’ESPE et l’ISFATES, il contribue à faire en sorte que le numérique soit un outil au service des apprentissages ; auparavant pendant 15 ans avec les mêmes objectifs il a formé des personnes ressources en numérique pour le second degré. A Épinal, une de ses préoccupations au delà de ses missions de directeur de site est de soutenir l’offre de formations supérieures ailleurs que sur les gros sites.

Gilles Leuvrey est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

CVU - Collège BIATSS

Évelyne Schal, Nancy

Évelyne Schal

Ingénieure d'études

Composante : Faculté de Médecine

Collégium : Santé

Évelyne Schal est Responsable administrative de la Faculté de Médecine, composante à forte activité pédagogique. En 2017, elle est réélue au Collégium Santé, et de par ce statut, elle participe activement à la gestion de cette instance.
En 25 ans de carrière elle a connu un parcours professionnel empreint de mobilité géographique et fonctionnelle. En 1992, elle débute sa carrière administrative à l’Université ex Nancy 2 en qualité de gestionnaire de scolarité. En 1996, elle prend ses fonctions à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris, comme secrétaire de Direction. C’est en 2001, qu’elle réintègre par voie de mutation sa Lorraine natale à l’Université ex Nancy 2 comme Gestionnaire financière, puis est affectée en 2003 l’Université ex Nancy 1 par voie de concours.

Évelyne Schal est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

François Lormant, Nancy

François Lormant

Ingénieur de recherche

Unité de recherche : Institut François Gény

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

François Lormant est ingénieur de recherches, docteur en Droit en 2006, HDR en Histoire du Droit en 2010. Il travaille à l’Institut François Gény (EA 7301), le laboratoire de Droit et d’Histoire du Droit de l’Université de Lorraine, créé en 2012 du rapprochement du Centre de Recherches en Droit privé et du Centre Lorrain d’Histoire du Droit, dont il était directeur-adjoint depuis 2008.
Ses recherches portent sur l’Histoire du Droit et des institutions, l’histoire de l’administration forestière depuis le XVIIIe siècle, l’Histoire du droit de l’environnement. Il travaille également au thème de l’Histoire du Droit et littérature.
Chargé de cours depuis 2000, il enseigne actuellement en Master 2 « Histoire du Droit et conservation du patrimoine » et en Licence professionnelle « Droit du patrimoine ».
Directeur-adjoint de la collection « Histoire du Droit » des PUN-EDULOR, ancien élu au conseil scientifique de l’Université Nancy 2 puis de Nancy-Université, il est membre du conseil de l’École Doctorale en Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion (SJPEG) depuis trois mandats.
Enfin, il est administrateur et trésorier du Groupe d’Histoire des Forêts Françaises (ghff.hypotheses.org), association de recherches rattachée au laboratoire ENeC (Environnement, Nature et Culture), UMR 8185 de l’Université Paris-Sorbonne.

François Lormant est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Élisabeth Meyer, Nancy

Élisabeth Meyer

Technicienne

Unité de recherche : Observatoire Terre et Environnement de Lorraine - Unité Mixte de Services

Pôle scientifique : Observatoire Terre et Environnement de Lorraine

Après avoir passée 20 ans à la Direction Générale des Services de l’ex-INPL en tant qu’assistante administrative puis de gestion financière, Élisabeth Meyer a été sollicitée par la direction d’OTELo pour occuper la fonction de responsable financière suite à la création de l’Université de Lorraine. Elle gère actuellement les finances des grands projets d’OTELo comme le Laboratoire d’Excellence RESSOURCES21 ou encore le projet PHOTONIS de l’ERC (European Research Council) porté par Bernard Marty au Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques.
Avec son expérience en gestion financière et suite à une formation de formateurs organisée par l’Agence de mutualisation des universités et des établissements (AMUE), Élisabeth Meyer a dispensé des formations sur différents modules du système d’information financier, analytique et comptable (SIFAC) à l’Université puis maintenant auprès des personnels des unités de recherche d’OTELo.

Élisabeth Meyer est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Henri Farge, Nancy

Henri Farge

Adjoint technique

Composante : UFR Arts, lettres et langues

Collégium : Arts, lettres et langues

Henri Farge est gestionnaire de scolarité au sein de l’UFR Arts, Lettres et Langues depuis 2016. Il est plus précisément chargé de la licence études culturelles et du diplôme universitaire d’écritures théâtrales européennes. Il s’occupe également de la gestion des stages étudiant ainsi que des transferts de dossier universitaire pour les licences ALL. Il a intégré l’université de Lorraine sous le statut de vacataire à la cellule des inscriptions en 2012 ; ceci durant deux saisons estivales en parallèle d’un emploi d’assistant d’éducation au secondaire. Il a eu l’opportunité en 2014 de rejoindre à temps complet l’université de Lorraine en tant que technicien au sein du département Études et Ressources Universitaires à Distance (ÉRUDI) de l’UFR ALL où il a pu se concentrer sur l’utilisation des nouvelles technologies intégrées au système éducatif ainsi qu’aux études à distance.

Henri Farge est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Julie Boyer, Nancy

Julie Boyer

Adjoint technique

Composante : UFR Arts, lettres et langues

Collégium : Arts, Lettres et Langues

Julie Boyer est secrétaire de l’UFR ALL Nancy. Après avoir obtenu un DUT Information – Communication, option Communication des Organisations à l’IUT Charlemagne puis une licence LEA dans le cadre du programme d’échange Erasmus, elle a poursuivi ses études en Italie (à Turin), où elle obtenu un Master en Communication et culture des médias.
De retour en France, elle s’est tournée vers l’Université de Lorraine où elle a assuré les fonctions de secrétaire de départements au sein de l’UFR SHS Nancy pendant deux ans.
Depuis le 1er septembre 2016, elle assure celles de secrétaire de l’UFR ALL Nancy.

Julie Boyer est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Ghislaine Millet, Metz

Ghislaine Millet

Technicienne

Composante : Faculté de Droit Économie et Administration

Collégium : Droit Économie Gestion

Ghislaine Millet est responsable du service de la scolarité à la Faculté de Droit Économie et Administration de Metz depuis septembre 2011.
Après plusieurs années en qualité de chargée de communication à l’association Au Fil des Sciences (Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de Lorraine), elle intègre en 2002 l’IUT de Metz au service de formation continue. De 2003 à 2009, elle assure les fonctions d’assistante de direction à l’IUT de Thionville-Yutz.
Après une demande de mobilité, elle occupe de septembre 2009 à septembre 2011 le poste de secrétaire financière de gestion des vacataires et services des enseignants à la Faculté de Droit Économie et Administration de Metz.
Suite à la réussite au concours de Technicien, elle est affectée au service de la scolarité.
Depuis janvier 2017, elle est élue au conseil du collégium Droit Économie Gestion.

Ghislaine Millet est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Philippe Ganier, Metz

Philippe Ganier

Ingénieur de recherche

Composante : UFR Études supérieures de management – IAE

Collégium : Lorraine Management Innovation

Philippe Ganier est ingénieur de recherche à l’UFR Études Supérieures de Management-IAE à Metz où il occupe depuis 2008 le poste de responsable du service de formation continue après avoir exercé à partir de 1998 des fonctions de chargé de mission insertion professionnelle, de responsable scolarité et formation continue à l’IUT de Metz et de coordonnateur VAE (validation des acquis de l’expérience).
Expert auprès du ministère pour les concours ITRF (BAP J), il a été élu au conseil d’UFR Études Supérieures de Management – IAE – Metz et est membre du comité stratégique Formation Tout au Long de la Vie pour le collégium Lorraine Management Innovation.

Philippe Ganier est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Stéphane Cauvé, Épinal

Stéphane Cauvé

Ingénieur d'études

Composante : Direction du numérique - IUT Hubert Curien

Stéphane Cauvé est ingénieur d’étude 1ère classe en informatique (BAP E). Après avoir exercé pendant presque 10 ans à la Faculté de Médecine où il a été élu au Collégium santé – BIATOSS en 2012, il a saisi l’opportunité de prendre la responsabilité du service informatique de l’IUT Hubert Curien à Épinal en 2013.
Il est également enseignant vacataire C2I pour les étudiants du Centre Étude Juridique d’Épinal.

Stéphane Cauvé est candidat.e au Conseil de la vie universitaire Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Conseil Scientifique

CS - Collège A

Frédéric Villiéras, Nancy

Frédéric Villiéras

Directeur de recherche CNRS

Unité de recherche : Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux

Pôle scientifique : Observatoire Terre et Environnement de Lorraine

Frédéric Villiéras est Directeur de Recherche au CNRS (Institut des Sciences de l’Univers) au Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux (LIEC). Il travaille sur les interactions moléculaires aux interfaces solides/liquides et solides/gaz. Ses champs d’applications sont la gestion des ressources naturelles, notamment celles liées aux milieux argileux, naturels ou modifiés. Il est depuis octobre 2014 Vice-Président du Conseil Scientifique de l’Université de Lorraine et a auparavant assuré la direction d’OTELo.

Frédéric Villiéras est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Brigitte Simonnot, Nancy

Brigitte Simonnot

Professeure des universités

Composante : UFR Sciences Humaines et Sociales

Collégium : Sciences Humaines et Sociales

Unité de recherche : Centre de recherche sur les médiations. Communication, langue, art, culture

Pôle scientifique : Connaissance, Langage, Communication, Sociétés

Section CNU : 71

Brigitte Simonnot est Professeur en sciences de l’information et de la communication à UFR SHS-Nancy depuis 2011. Auparavant, elle a été maître de conférences à l’IUT de Metz puis à l’UFR Sciences humaines et Arts de l’université Paul Verlaine – Metz.
Elle enseigne l’épistémologie de l’information, les théories du domaine et les pratiques informationnelles. Responsable de la spécialité Documentation numérique du master information communication, elle est également co-responsable du master MEEF 2d degré parcours documentation, et porteuse du dossier d’accréditation du futur master information communication.
Ses travaux de recherche sont consacrés à l’analyse des dispositifs d’accès à l’information en ligne, aux pratiques informationnelles et aux usages du numérique. Après avoir été responsable du pôle Pixel du Crem de 1998 à 2008, elle est depuis 2014 Directrice adjointe de son unité de recherche, plus particulièrement en charge des projets numériques.
Depuis 2012, elle est élue au collegium SHS et, de 2012 à 2017, élue du Conseil de la Formation de l’UL.

Brigitte Simonnot est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Xavier Antoine, Nancy

Xavier Antoine

Professeur des universités

Composante : École nationale supérieure des mines de Nancy et ENSEM

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Institut Elie Cartan de Lorraine

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Section CNU : 26

Xavier Antoine est Professeur en Mathématiques Appliquées à l’École des Mines de Nancy et à l’ENSEM depuis 2005. Il a été auparavant Maître de Conférences à l’Université de Toulouse III de 1998 à 2005 et Visiting Associate Professor au CalTech de 2004 à 2005. Après avoir été responsable du programme “Mathématiques et leurs Interactions” à l’ANR de 2013 à 2015, il a été nommé directeur de l’Institut Elie Cartan de Lorraine en septembre 2015. Ses activités de recherche concernent les mathématiques appliquées et la simulation numérique en ingénierie et physique (acoustique, électromagnétisme, physique quantique).

Xavier Antoine est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Nathalie Allain, Metz

Nathalie Allain

Professeure des universités

Composante : IUT Metz

Collégium : Technologie

Unité de recherche : Laboratoire d’Etude des Microstructures et de Mécanique des Matériaux

Pôle scientifique : Matière, Matériaux, Métallurgie, Mécanique

Section CNU : 33

Nathalie Allain est Professeur des Universités depuis 2014 en Matériaux à l’IUT de Metz, dans lequel elle enseigne depuis 2008. Elle était auparavant en poste à l’Université Technologique de Belfort Montbéliard (2003-2008). Elle enseigne au département Génie Mécanique et Productique de l’IUT, la science des matériaux, l’électricité et la motorisation électrique. Ses recherches actuelles portent sur les traitements de surface thermo-mécaniques des métaux permettant de générer des microstructures à propriétés améliorées, et sur la synthèse de matériaux innovants par métallurgie des poudres. Elle est également membre du Laboratoire d’Excellence Damas.
Elle est adjointe au chef du département Génie Mécanique et Productique à l’IUT de Metz depuis 2013 et assure la responsabilité pédagogique du parcours par alternance de la Licence Professionnelle de Métallurgie-Traitements des Alliages depuis septembre 2016.

Nathalie Allain est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Jean-Yves Jouzeau, Nancy

Jean-Yves Jouzeau

Professeur des universités - Praticien hospitalier

Composante : Faculté de Médecine

Collégium : Santé

Unité de recherche : Ingénierie Moléculaire et Physiopathologie Articulaire

Pôle scientifique : Biologie, Médecine, Santé

Section CNU : 48-03

Jean-Yves Jouzeau est professeur en pharmacologie à la Faculté de Médecine de Nancy et praticien hospitalier en pharmacologie-toxicologie au CHRU de Nancy depuis 2015. Ses domaines d’enseignement sont relatifs à la pharmacologie, la bio-analyse du médicament et la physiopathologie de la réaction inflammatoire. Il a assuré la direction des études de la spécialité de Master en bio-ingénierie-pharmacologie de 2005 à 09 puis la direction de l’École Doctorale Biologie, Santé, Environnement (BioSE, ED 266) de 2009 à 2013. Il a présidé la commission de prospective de la Faculté de Pharmacie de 2009 à 2013. Ses recherches actuelles portent sur la dérégulation du phénotype des cellules articulaires au cours de
l’arthrose et sur le rôle du récepteur nucléaire PPARgamma dans la physiopathologie de l’arthrite, notamment en lien avec le microbiote intestinal.
Il est actuellement directeur de l’UMR 7365 CNRS-UL IMoPA et co-pilote du groupe de travail impact dans le domaine de la santé du projet I-SITE LUE. Il est membre élu du CS et représentant du secteur santé au comité permanent du CS depuis 2012. Au niveau national, il est membre du comité national du CNRS (CoNRS) en section 28 depuis 2016.

Jean-Yves Jouzeau est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Nathalie Leblond-Bourget, Nancy

Nathalie Leblond-Bourget

Professeure des universités

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Dynamique des Génomes et Adaptation Microbienne

Pôle scientifique : Agronomie, Agroalimentaire et Forêt

Section CNU : 65

Nathalie Leblond-Bourget est professeure de génétique et microbiologie à la Faculté des Sciences et Technologies de Vandœuvre-lès-Nancy. Elle enseigne la génétique des populations, la microbiologie et anime des ateliers d’insertion professionnelle.
Ses activités de recherche, menées au laboratoire DynAMic, portent sur l’identification et la caractérisation d’éléments génétiques mobiles et les conséquences de leur transfert sur l’adaptation des bactéries à leur environnement. Elle dirige l’équipe de recherche ICE-TeA au sein du laboratoire DynAMic.
Elle a été élue au Conseil du pôle scientifique A2F (2012-2016) et a précédemment assurée la mission de chef du département de ‘Biologie Végétale – Génétique et Microbiologie’ (2010 à 2016). Elle a dirigé le master BioMANE (Biotechnologies Microbiologie Aliment Nutrition Environnement) en 2015-2016 et a participé à la création du master microbiologie proposé pour la nouvelle accréditation. Au niveau national, elle est membre élue du CNU 65° section (Biologie cellulaire) depuis 2015.

Nathalie Leblond-Bourget est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Xavier Assfeld, Nancy

Xavier Assfeld

Professeur des universités

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Structure et Réactivité des Systèmes Moléculaires Complexes

Pôle scientifique : Chimie et Physique Moléculaires

Section CNU : 31

Xavier Assfeld, 51 ans, est professeur de Chimie théorique à la Faculté des Sciences et Technologies. Il y a débuté sa carrière en 1995 après un stage post-doctoral aux États-Unis. Après avoir assuré la responsabilité de divers diplômes (Licence de Chimie physique, Magistère de Génie Moléculaire, DESS Méthodes et Outils informatiques pour la Chimie), il assure la direction de l’école doctorale SESAMES depuis 2008. Au niveau international il est éditeur du Journal of Molecular Modeling depuis 2011. Au niveau national il a été président de la section 13 (Chimie théorique, physique et analytique) du Comité National du CNRS de 2012 à 2016. Au premier janvier 2018 il sera le directeur du nouveau laboratoire de Physique et Chimie théoriques.
Ses travaux de recherche portent sur le développement de méthodes originales de Chimie quantique pour l’étude des propriétés spectroscopiques des systèmes moléculaires complexes. Il est l’auteur de plus d’une centaine de publications internationales.

Xavier Assfeld est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Céline Frochot, Nancy

Céline Frochot

Directrice de recherche CNRS

Unité de recherche : Laboratoire Réactions et Génie des Procédés

Pôle scientifique : Energie, Mécanique, Procédés, Produits

Céline Frochot, Ingénieur ENSIC, a été nommée Chargée de Recherche CNRS au Département de Chimie Physique des Réactions (DCPR) en 2000, puis directrice de Recherche CNRS en 2010 au LRGP. Ses recherches actuelles portent sur la conception et l’étude photophysique de molécules ou nanoparticules photoactivables, en particulier pour des applications en thérapie photodynamique anti-cancéreuse. Elle a été correspondante communication pour le CNRS 10 ans au DCPR puis 2 ans au LRGP. Au niveau national, elle a été membre du comité scientifique du GdR Microscopie fonctionnelle du vivant et du bureau du GdR Médicaments photoactivables-Photochimiothérapie, est actuellement trésorière de la Société Francophone des Lasers Médicaux, membre du bureau du Groupe Français de Photochimie, Photophysique et Photosciences, membre d’un comité ANR de pilotage scientifique de défi.

Céline Frochot est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Benoît Grasser, Nancy

Benoît Grasser

Professeur des universités

Composante : Institut Supérieur de l’Administration et du Management

Collégium : Lorraine Management Innovation

Unité de recherche : Centre Européen de Recherche en Économie Financière et Gestion des Entreprises

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Section CNU : 06

Benoît Grasser est Professeur en sciences de gestion à l’Institut Supérieur de l’Administration et du Management (ISAM-IAE Nancy), où il est responsable de la filière Gestion des Ressources Humaines, membre du comité de direction en charge de l’insertion professionnelle, et membre du conseil d’Institut. Il a été membre du conseil de collegium Droit Economie Gestion. Depuis 2016, il est directeur adjoint du CEREFIGE, le laboratoire en sciences de gestion de l’Université de Lorraine. Spécialiste des Ressources Humaines, ses recherches portent sur les liens entre compétences, apprentissage et performance des organisations. Il co-anime au niveau national le Groupe de Recherche Thématique « compétences » de l’Association Francophone de Gestion des Ressources Humaines (AGRH).

Benoît Grasser est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Anne Spica, Metz

Anne Spica

Professeure des universités

Composante : UFR Arts, Lettres et langues

Collégium : Arts, Lettres, Langues

Unité de recherche : Centre lorrain de recherches interdisciplinaires dans les domaines des littératures, des cultures et de la théologie – Écritures

Pôle scientifique : Temps, Espaces, Lettres, Langues

Section CNU : 09

Anne Spica est professeur de langue et littérature françaises à l’UFR Arts, Lettres et Langues, site de Metz. Ses enseignements sont relatifs à la production littéraire du XVIIe siècle, aux théories de la fiction et aux échanges entre littérature et arts. Elle a été membre junior de l’IUF (2005-2010). Ses recherches portent sur les langages visuels et les processus allégoriques, XVIe-XVIIIe siècles. Membre du conseil de l’UFR Lettres et Langues de 2004 à 2012, elle est actuellement élue au CA de l’université de Lorraine, responsable de l’axe « Patrimoine, Modèles, Spiritualités » du laboratoire Écritures et responsable du Master Lettres bisite Nancy-Metz.

Anne Spica est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Pierre-Yves Marie, Nancy

Pierre-Yves Marie

Professeur des universités - Praticien hospitalier

Composante : Faculté de Médecine

Collégium : Santé

Unité de recherche : Défaillance Cardiovasculaire Aigüe et Chronique

Pôle scientifique : Biologie, Médecine, Santé

Section CNU : 43-01

Pierre-Yves Marie, âgé de 57 ans, est Praticien Hospitalier-Professeur des Universités en Médecine Nucléaire et Biophysique depuis 1996. Il est enseignant en Biophysique à la Faculté de Médecine de Nancy et travaille au CHRU de Nancy en imagerie médicale, en particulier en imagerie cardio-vasculaire, en IRM et imagerie moléculaire SPECT/PET.
Vice-Président recherche du Directoire du CHRU de Nancy, il dirige actuellement le pôle des Structures de Soutiens à la Recherche du CHRU, qui comprend plus de 130 personnes. Membre de l’Unité INSERM U1116 et président du Conseil Scientifique de la plateforme d’Imagerie Moléculaire Nancyclotep, son travail de recherche est essentiellement orienté sur les biomarqueurs d’imagerie cardio-vasculaire développés pour la médecine personnalisée.
Actuellement membre du Conseil d’administration de l’UL, Pierre-Yves Marie préside aussi la Section Disciplinaire de l’Université de Lorraine et il est le représentant du CHRU au Comité de Coordination et d’Orientation Scientifique de Lorraine (CCOSL).

Pierre-Yves Marie est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Élisabeth Spitz, Metz

Élisabeth Spitz

Professeure des universités

Composante : UFR Sciences Humaines et Sociales

Collégium : Sciences Humaines et Sociales

Unité de recherche : Maladies chroniques, Processus d’adaptation, Santé perçue. Approches épidémiologique et psychologique

Pôle scientifique : Biologie, Médecine, Santé

Section CNU : 16

Élisabeth Spitz est professeur en psychologie de la santé à l’UFR Sciences Humaines et Sociales à Metz depuis 1996. Elle enseigne dans les domaines de la prévention de la santé et de l’adaptation à la maladie chronique. Elle a assuré la direction de l’Équipe de recherche en Psychologie de la santé, EPSAM, Metz de 2001 à 2013. Elle a été membre du conseil de l’Ecole Doctorale, Perspectives Interculturelles : Écrits, Médias, Espaces et Sociétés (PIEMES) de 2000 à 2012. Elle a été membre élue du comité de pilotage de la MSH-Lorraine et responsable scientifique de l’axe « Qualité de vie, Santé et Handicap » de 2005 à 2015. Elle a participé au Haut Conseil de la Santé Publique (HSCP), Ministère de la santé et des solidarités de 2007 à 2011. Elle a été membre de la 16° section du CNU et de plusieurs comités de visite de l’AERES et HCERES. Elle réalise des expertises pour les appels à projets de l’ANR, de l’IReSP, de l’INCa, la ligue contre le cancer…

Élisabeth Spitz est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Alain Celzard, Epinal

Alain Celzard

Professeur des universités

Composante : École nationale supérieure des technologies et industries du bois

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Institut Jean Lamour

Pôle scientifique : Matière, Matériaux, Métallurgie, Mécanique

Section CNU : 33

Alain Celzard est Professeur en Sciences des Matériaux à l’ENSTIB à Epinal depuis 2005, après avoir été en poste à la Faculté des Sciences de Vandoeuvre à partir de 1996. Il enseigne les techniques de caractérisation des matériaux, la compatibilité des matériaux de construction entre eux, et les composites. Depuis 2012, il est le référent « matériaux » pour l’ENSTIB. Ses recherches portent sur la préparation, la caractérisation, la modélisation et les applications de matériaux poreux de toutes natures, mais principalement biosourcés.
Il a successivement été membre élu du bureau du département de chimie de l’UFR STMP, membre élu du conseil de l’UFR STMP puis, depuis 2012, membre élu du conseil de l’ENSTIB. Il a mis en place en 2005 une antenne délocalisée à Epinal du LCSM, devenu depuis IJL, et dont il assure l’animation. Sur le Campus d’Epinal, il a été responsable d’une dizaine d’unités d’enseignement, membre du conseil de l’innovation du pôle de compétitivité « Fibres Grand’Est », animateur recherche de l’ENSTIB et porteur du CPER « Fibres » (2007 – 2013). Depuis 2013, il est animateur de la Priorité Scientifique « Matériaux et Vivant » à l’IJL. Il a été membre junior de l’IUF de 2010 à 2015.

Alain Celzard est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Marion Gilson-Bagrel, Nancy

Marion Gilson-Bagrel

Professeure des universités

Composante : Polytech Nancy

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Centre de Recherche en Automatique de Nancy

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Section CNU : 61

Marion Gilson-Bagrel est Professeur en automatique et systèmes d’information à Polytech Nancy depuis 2014. Ses enseignements sont relatifs aux systèmes d’information, réseaux numériques, modélisation expérimentale. Ses recherches, menées au CRAN, portent sur l’identification de systèmes dynamiques à partir de données mesurées.
Elle est directrice scientifique de Polytech Nancy et co-responsable du diplôme Internet Industriel ouvert par la voie de l’apprentissage.
Elle est membre du comité de direction du Groupe de Recherche du CNRS en Modélisation, Analyse et Conduite des Systèmes (GDR MACS) et a été membre de la section Génie informatique, automatique et traitement du signal du CNU de 2004 à 2011. Elle est éditeur associée de la revue Control Engineering and Practice et participe au bureau éditorial d’une des sociétés savantes (Control System Society) de l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE).

Marion Gilson-Bagrel est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

CS - Collège B

Thomas Hauet, Nancy

Thomas Hauet

Maître de conférences

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Institut Jean Lamour

Pôle scientifique : Matière, Matériaux, Métallurgie, Mécanique

Section CNU : 28

Thomas Hauet est maitre de conférences depuis 2009. Il enseigne la physique à la faculté des sciences et technologies de Vandoeuvre-les-Nancy, à l’école des Mines de Nancy et à Polytech Nancy (ex-ESSTIN). Ses activités de recherche au sein de l’Institut Jean Lamour portent sur la croissance, la caractérisation et les applications de nouveaux matériaux, notamment magnétiques, avec un contrôle des propriétés à l’échelle nanométrique. Il est responsable du centre de compétences « MAGNETISME » de l’Institut Jean Lamour depuis 2011. Il est l’initiateur en 2015 et aujourd’hui animateur du réseau national de plateformes de magnétométrie. Il a été membre élu du conseil de secteur Physique-Géosciences-Chimie-Mécanique (2010-2014) et membre élu au sénat académique (2012-2017). Il est membre élu titulaire de la section CNU 28 (milieux denses et matériaux) depuis 2015.

Thomas Hauet est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Hélène Dumond, Nancy

Hélène Dumond

Maître de conférences

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Centre de Recherche en Automatique de Nancy

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatiques et leurs Interactions

Section CNU : 65

Hélène Dumond est maître de conférences en biologie cellulaire à le Faculté des Sciences et Technologies à Nancy, où elle enseigne la biologie cellulaire et la biologie de la reproduction en Licence et Master. Elle intervient également à Telecom Nancy dans une UE de traitement des données biomédicales. Ses activités de recherche, menées au CRAN, portent sur l’impact de certains polluants environnementaux sur la biologie des cancers de l’appareil reproducteur.
Elle est membre du conseil de la fédération Charles Hermite et a été élue au conseil du collégium Sciences et Technologies (2012-2017).

Hélène Dumond est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Grégory Hamez, Metz

Grégory Hamez

Maître de conférences

Composante : UFR Sciences Humaines et Sociales

Collégium : Sciences Humaines et Sociales

Unité de recherche : LOTERR - Centre de Recherche en Géographie

Pôle scientifique : Temps, Espaces, Lettres et Langues

Section CNU : 23

Grégory Hamez est maître de conférences habilité à diriger des recherches en géographie, à l’UFR Sciences Humaines et Sociales-Metz, depuis 2005. Il enseigne les méthodes et outils pour la géographie et l’aménagement du territoire, notamment la cartographie, le diagnostic de territoire et la prospective. Ses recherches actuelles portent sur les frontières intérieures de l’Union européenne, considérées au prisme des pratiques spatiales, des représentations et de la gouvernance qui s’y déploient. Il privilégie dans ses recherches une approche interdisciplinaire (border studies), et a co-fondé le Groupement de recherches transfrontalières interdisciplinaires (GRETI).
Il représente l’Université de Lorraine au sein de l’UniGR-Centre for Border Studies, ainsi que dans le master Border Studies co-habilité avec les universités de la Sarre, du Luxembourg et de Kaiserslautern (ouverture en septembre 2017).

Grégory Hamez est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Ariane Boudier, Nancy

Ariane Boudier

Maître de conférences

Composante : Faculté de Pharmacie

Collégium : Santé

Unité de recherche : Cibles thérapeutiques, Formulation et expertise pré-clinique du médicament

Pôle scientifique : Biologie, Médecine, Santé

Section CNU : 85

Ariane Boudier est Maître de Conférences en Physico-Chimie de la Formulation à la Faculté de Pharmacie de Nancy depuis 2009 et titulaire de l’Habilitation à Diriger des Recherches depuis 2016. Elle enseigne la Chimie Physique appliquée à la technologie pharmaceutique et au médicament. Ses recherches portent principalement sur la nanostructuration de surface de dispositifs médicaux implantables pour la délivrance contrôlée de principes actifs.
Au niveau de la composante, elle a été nommée à la Commission de la Recherche de 2010 à 2014 puis depuis 2015, à la Commission de Prospective Facultaire. Au niveau de l’Université de Lorraine, elle a été élue au Conseil Scientifique de 2014 à 2016 comme représentante du collège C. Au niveau national, depuis 2015, elle siège au Conseil National des Université pour la section 85 (sciences physico-chimiques et ingénierie appliquée à la santé).

Ariane Boudier est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Romain Rémond, Epinal

Romain Rémond

Maître de conférences

Composante : École nationale supérieure des technologies et industries du bois

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire d'Étude et de Recherche sur le Matériau Bois

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Section CNU : 60

Romain Rémond est maître de conférences (HDR) en énergétique et génie des procédés à l’ENSTIB-Epinal depuis 2011. Il était auparavant en poste à AgroParisTech comme ingénieur de recherche. Il enseigne la physique du bois, les transferts couplés de chaleur et de masse dans les milieux poreux appliqués aux séchage du bois et à la thermique du bâtiment. Il est responsable de la première année Ingénieur à l’ENSTIB.
Ses recherches actuelles, menées au LERMAB, portent sur les mêmes thèmes que ses enseignements en alliant la modélisation numérique et l’expérimentation.

Romain Rémond est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Véronique Montémont, Nancy

Véronique Montémont

Maître de conférences

Composante : UFR Arts, Lettres et Langues

Collégium : Arts, Lettres et Langues

Unité de recherche : Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française

Pôle scientifique : Connaissance, Langage, Communication, Société

Section CNU : 09

Véronique Montémont est maître de conférences habilitée à diriger les recherches en langues et littérature françaises et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France (2007-2012). Elle enseigne les humanités numériques, le numérique appliqué au livre et la langue française. Ses recherches portent sur les bases de données textuelles et les écrits personnels (journal, autobiographique, correspondance) ; ses corpus d’études sont tout particulièrement en lien avec l’histoire des femmes.
Elle est actuellement directrice de l’équipe « Ressources, Normalisation, Annotation et Exploitation » et membre de l’équipe de direction de l’ATILF. Elle dirige depuis 2007 la base de données Frantext et codirige également, depuis 2014, le séminaire « Autobiographie et Correspondances » (Institut des Textes et des Manuscrits Modernes-CNRS) au sein d’un collectif animé par Jean-Marc Hovasse.

Véronique Montémont est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

CS - Collège C

Fabienne Greffet, Nancy

Fabienne Greffet

Maître de conférences

Composante : Institut Supérieur d'Administration et de Management - Institut d'Administration des Entreprises

Collégium : Lorraine Management Innovation

Unité de recherche : Institut de Recherches sur l'Evolution de la Nation et de l'Etat

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion

Section CNU : 04

Fabienne Greffet est maître de conférences en science politique à l’ISAM-IAE Nancy depuis 2010, après avoir occupé la même fonction à l’UFR Administration Economique et sociale depuis 1999. Elle enseigne principalement la communication politique et la politique nationale et comparée, en français et en anglais. Ses recherches portent sur l’engagement politique en ligne et sur les usages des technologies numériques au sein des partis politiques. A ce titre, elle a dirigé pendant 3 ans (2012-2014) le projet franco-québécois enpolitique.com, financé par l’ANR et le fond Québec pour la recherche. Elle est actuellement membre du conseil consultatif de la Revue canadienne de science politique et membre des comités scientifiques des revues Réseaux et Communication & Professionnalisation. Elle participe au groupe de projet COMPOL – de l’Association française de science politique ; et au groupe de recherche européen Internet & Politics, qu’elle a co-fondé au sein de l’European Consortium for Political Research.
A l’ISAM-IAE Nancy, Fabienne Greffet est chargée des échanges étudiants internationaux depuis 2015, après avoir été chargée du développement international et membre du comité de direction (2010-2015), responsable du Master 1ère année Management Public (2009 – 2012). Précédemment, à l’UFR AES, elle a été coordinatrice Erasmus (2002-2009) et responsable du Master 1ère année (2006-2009). A l’université, elle a été membre élue du conseil scientifique de la MSH Lorraine (2007-2010) et du Pôle SJPEG (2015-2017) et coordinatrice de la commission consultative de discipline 04 (2008-2012).

Fabienne Greffet est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Fabien Schneider, Nancy

Fabien Schneider

Maître de conférences

Composante : École Supérieure du Professorat et de l'Éducation

Collégium : Interface

Section CNU : 60

Fabien Schneider, maître de conférences en Génie Mécanique, est Directeur de l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPÉ) de Lorraine. Il a été nommé directeur de l’école en février 2014 conjointement par le ministre de l’Éducation nationale et la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche. En janvier 2013, il est désigné Chef de projet académique pour la constitution de l’ESPÉ de Lorraine puis administrateur provisoire de cette école en septembre 2013. De septembre 2010 à septembre 2013, il a été directeur de l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM) de Lorraine. Parallèlement, il a participé à la mise en place de l’Université de Lorraine, ainsi en septembre 2012, il devient administrateur provisoire du collegium Interface jusqu’à sa nomination en tant que directeur de l’ESPÉ. Il a enseigné à l’université de Metz de 1985 à 1997 en tant que PRAG de Génie Mécanique avant d’être recruté comme maître de conférences à l’IUFM de Lorraine.

Fabien Schneider est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Claire Placial, Metz

Claire Placial

Maître de conférences

Composante : UFR Arts, Lettres et Langues

Collégium : Arts, Lettres et Langues

Unité de recherche : Centre lorrain de recherches interdisciplinaires dans les domaines des littératures, des cultures et de la théologie – Écritures

Pôle scientifique : Temps, Espaces, Lettres, Langues

Section CNU : 10

Claire Placial est maîtresse de conférences en littérature comparée à l’UFR Arts, Lettres et Langues de Metz depuis 2014, où elle enseigne la littérature européenne, avec un accent sur les questions de traduction, les corpus poétiques, et les liens entre littérature, théologie et histoire. Ses recherches actuelles portent d’une part sur la réception de la Bible dans la poésie moderne et contemporaine, et d’autre part sur l’histoire de la traduction de la poésie biblique. À ce titre elle participe au projet ANR « Histoire des traductions en langue française » et au projet « Bible en ses traditions » (École Biblique de Jérusalem). Elle est co-porteuse du projet CPER « Transarchiv », au sein duquel elle s’intéresse à l’identification et à la valorisation numérique du catalogue des imprimeurs hébraïques messins. Outre ses activités de recherche, elle traduit de l’allemand (Goethe, Heine). Engagée dans la diffusion numérique de la recherche, elle est membre du conseil scientifique d’Hypothèses depuis 2013.

Claire Placial est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Romain Coustel, Nancy

Romain Coustel

Maître de conférences

Composante : Polytech Nancy

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire de Chimie Physique et Microbiologie pour l’Environnement

Pôle scientifique : Chimie et Physique Moléculaire

Romain Coustel est maître de conférences en chimie à Polytech Nancy depuis 2012. Ses enseignements portent sur la chimie physique et l’interaction lumière matière. Il participe également à des enseignements par projet. Depuis 2013, il est responsable des stages de l’option de fin d’étude Industrie et Environnement à Polytech Nancy.
Après une thèse et des expériences postdoctorales portant sur la physicochimie des surfaces et des couches minces, ses recherches portent actuellement la physicochimie d’interfaces solide/solution d’intérêt environnemental.

Romain Coustel est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Aurore Perrot, Nancy

Aurore Perrot

Maitre de conférences des universités - Praticien hospitalier

Composante : Faculté de Médecine

Collégium : Santé

Unité de recherche : Nutrition-Génétique et Exposition aux Risques Environnementaux

Pôle scientifique : Biologie, Médecine, Santé

Section CNU : 47-01

Aurore Perrot est Maitre de Conférences des Universités – Praticien Hospitalier en Hématologie à la Faculté de Médecine et au CHRU de Nancy.
Elle assure des enseignements d’hématologie (physiopathologie, diagnostic et prise en charge des hémopathies bénignes et malignes) en faculté de Médecine et Pharmacie essentiellement. Elle est membre de la Commission de Docimologie et élue au Conseil de Gestion de la Faculté de Médecine.
Médecin en hématologie clinique, elle est plus particulièrement spécialisée dans la prise en charge de patients atteints d’hémopathies malignes tels myélomes et lymphomes. Elle participe activement en tant qu’investigateur principal à plusieurs essais cliniques au sein du LYSA (The Lymphoma Study Association) et de l’IFM (Intergroupe Francophone du Myélome) dont elle est membre du Conseil d’Administration depuis 2017.
Ses recherches actuelles portent sur les hémopathies lymphoïdes B qu’elle étudie au travers d’analyses génomiques et protéomiques au sein de l’équipe NGERE de l’unité INSERM U954.

Aurore Perrot est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Baptiste Laubie, Nancy

Baptiste Laubie

Maître de conférences

Composante : École européenne d'ingénieurs en génie des matériaux

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire Réactions et Génie des Procédés

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Section CNU : 62

Baptiste Laubie est Maître de Conférences à l’EEIGM depuis 2013. Ses domaines d’enseignements sont relatifs au génie des procédés (génie de la réaction, génie des séparations, propriétés des solides divisés etc) mais également à la fin de vie des matériaux (traitement des déchets, analyse de cycle de vie). Ses recherches actuelles au LRGP portent sur les procédés de traitements des sols et des solides contaminés par les métaux et particulièrement sur les procédés hydrométallurgiques (agromine / phytomine, transport réactif en milieu poreux). Il est membre du comité de pilotage de la plateforme expérimentale du Groupement d’Intérêt Scientifique sur les Friches Industrielles (GISFI) et est impliqué dans le GDR Hydrométallurgie.

Baptiste Laubie est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Marie Le Jean, Thionville

Marie Le Jean

Maître de conférences

Composante : IUT de Thionville-Yutz

Collégium : Technologie

Unité de recherche : Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux

Pôle scientifique : Observatoire Terre et Environnement de Lorraine

Section CNU : 64

Marie Le Jean est Maître de Conférences à l’IUT de Thionville-Yutz depuis 2011. Ses domaines d’enseignement sont relatifs à la physiologie végétale, la biochimie et la génétique. Elle est impliquée dans les relations internationales permettant à des étudiants du DUT Génie Biologique de réaliser leur stage à l’étranger (Allemagne, Canada et Royaume-Uni).
Ses travaux de recherche portent sur la réponse d’organismes terrestres ou aquatiques à des pollutions métalliques liées aux activités industrielles lorraines ou à la présence émergente de métaux stratégiques, notamment dans le cadre du Labex Ressources 21. Impliquée dans la vie du laboratoire, elle est élue au conseil d’unité depuis 2012 et participe activement à plusieurs groupes d’animation scientifique au LIEC (organisation de séminaires hebdomadaires, journée des doctorants).

Marie Le Jean est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

CS - Collège E

Olivia Brenner, Nancy

Olivia Brenner

Ingénieure d'étude

Unité de recherche : Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatiques et leurs Interactions

Olivia Brenner est responsable de communication au Loria (CNRS, Inria et Université de Lorraine) depuis 2011, suite à l’obtention d’un Master en Information-Communication par validation des acquis de l’expérience (VAE). Après avoir exercé la fonction de responsable marketing au sein d’un grand groupe cinématographique (2001-2008), elle rejoint l’Agence Régionale de Communication de La Poste en tant que chef de projet communication (2008-2009). Elle découvre la communication pour la recherche en 2010 en rejoignant Inria Nancy – Grand Est puis le Loria en 2011, en tant qu’ingénieur d’étude de l’Université de Lorraine. Sa mission aujourd’hui est de mettre en valeur la recherche en informatique et la diffuser auprès des différents publics.

Olivia Brenner est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Hamid M’jahed, Nancy

Hamid M’jahed

Ingénieur d'études CNRS

Unité de recherche : Institut Jean Lamour

Pôle scientifique : Matières, Matériaux, Métallurgie, Mécanique

Hamid M’jahed est ingénieur au sein de l’Institut Jean Lamour, laboratoire qu’il a rejoint en 1995 comme BIATSS INPL, puis comme ITA CNRS à compter de 2003. Il a participé au développement de DÉCLIC (Dispositif d’Étude de la Croissance et des Liquides Critiques), un mini-laboratoire installé sur la Station Spatiale Internationale, fruit d’une collaboration entre le CNRS, le CNES et EADS. Il travaille actuellement sur la mise en œuvre de micro-capteurs passifs, sans fils, utilisables en milieux hostiles et dont la fréquence change selon l’environnement.
Son travail a été reconnu en 2011 par l’obtention du Cristal CNRS. Hamid M’jahed est impliqué au sein de l’IJL et de la Cordée Polytech sur des programmes de médiation scientifique et d’ouverture sociale.

Hamid M’jahed est candidat.e au Conseil Scientifique Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Sénat

Sénat - Collège A

Laure Morel, Nancy

Laure Morel

Professeur des universités

Composante : École nationale supérieure en génie des systèmes et de l'innovation

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Equipe de Recherche sur les Processus Innovatifs

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Section CNU : 62

Laure Morel est Professeur en Génie Industriel à l’ENSGSI depuis 1999. Elle enseigne l’analyse de la valeur, la créativité et l’ingénierie de l’innovation. Ses recherches actuelles portent sur l’évaluation multicritères des processus d’innovation en intégrant dès l’amont les usagers (approche Living Lab). Elle a toujours assuré des responsabilités collectives au titre de la formation et de la recherche : responsable pédagogique de la spécialité « Recherche en Innovation et Conception Intégrée » de la mention « Design Global » entre 2005 et 2009, elle est aussi élue au CS de l’ex-INPL de 2001 à 2011 dont elle devient VP second entre 2007 et 2008 et au Collégium Lorraine-INP de 2012 à 2016. Enfin, elle est directeur du laboratoire ERPI depuis 2009. Très investie au niveau international suite au portage de plusieurs projets scientifique et de formation, elle a été distinguée du titre de professeur honoraire de l’Université Nationale de Bogota en 2014.

Laure Morel est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Imed Kacem, Metz

Imed Kacem

Professeur des universités

Composante : UFR Mathématiques, Mécanique et Informatique

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Laboratoire de Conception, Optimisation et Modélisation des Systèmes

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Section CNU : 27

Imed KACEM est professeur en Informatique depuis février 2009. Il enseigne l’Informatique Décisionnelle à l’UFR MIM à Metz où il dirige le département d’Informatique depuis 2010 et assure la responsabilité du Master 2 Recherche  » Algorithmique et Optimisation  » depuis 2011. A ce titre, il a géré plusieurs projets pédagogiques dont le projet ENSROTICE financé par l’UNIT. Il a été membre élu au conseil du Collégium Sciences et Technologies de 2012 à 2016. Il a été membre nommé titulaire du CNU27 (Informatique) de 2011 à 2015.
Il effectue ses recherches en Informatique Décisionnelle (ordonnancement et algorithmique) au LCOMS dont il est directeur depuis 2013 et porteur du projet (2018-2022). Il a récemment participé au montage des projets européens et ANR (FP7-FET-EYE et ANR-Info-RSN) et il a présidé ou co-présidé 5 conférences internationales (IEEE/ICSSSM06, IEEE/CIE39, IEEE/ CoDIT14, CIE’45, ROADEF2017). Il est éditeur associé ou invité dans les revues Computers & Industrial Engineering – Elsevier (depuis 2008), Annals of Operations Research – Springer (depuis 2017) et RAIRO-Operations Research (depuis 2015). Il siège comme membre extérieur aux conseils scientifiques du GDR Recherche Opérationnelle (depuis 2014) et de deux écoles d’ingénieurs (ENSAIT depuis 2010 et EPMI depuis 2014).

Imed Kacem est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Dominique Macaire, Nancy

Dominique Macaire

Professeure des universités

Composante : École supérieure du professorat et de l'Éducation

Collégium : Interface

Unité de recherche : Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française

Pôle scientifique : Connaissance, Langage, Communication, Sociétés

Section CNU : 07

Dominique Macaire est professeure en Sciences du langage et didactique du plurilinguisme à l’université de Lorraine-ESPÉ depuis 2010. Elle forme de futurs enseignants et cadres éducatifs et des doctorants. Elle a été professeure invitée aux USA (Yale, Columbia), au Brésil, à Hong Kong et en Chine. Membre de l’ATILF, ses travaux portent sur l’enseignement-apprentissage des langues et du français en milieu institutionnel. Elle a fédéré plusieurs recherches interuniversitaires et internationales. De 2012 à 2016, elle a été directrice de l’École doctorale Stanislas et a contribué à la politique doctorale du Collège Lorrain des Écoles Doctorales (Label Enseignement supérieur ; Label Compétences pour L’Entreprise-CDEFI ; Journées Internationales Jeunes chercheurs). Elle est à l’origine d’actions internationales de l’UL (Doctoriales sino-françaises ; séminaire doctoral national chinois de didactique des langues-cultures ; partenariat avec l’Education University of Hong Kong). Elle a été membre élue du CNU 7ème section (2012-2015). Elle a expertisé des IDEX et des ANR. Elle est dans le vivier d’experts d’instances nationales (HCERES, Agence Erasmus+) et internationales (Fund for Scientific Research en Belgique, Agence exécutive de la Commission européenne, Consulats, Universités, éditeurs européens).

Dominique Macaire est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Sénat - Collège B

Badreddine Kriem, Nancy

Badreddine Kriem

Maître de conférences

Composante : Faculté des sciences du sport

Collégium : Santé

Unité de recherche : Développement, Adaptation et Handicap. Régulations cardio-respiratoires et de la motricité

Pôle scientifique : Biologie, Médecine, Santé

Badreddine Kriem est Maître de conférences à la faculté des sciences du sport – UFR STAPS à Nancy depuis 1998. Ses domaines d’enseignement sont relatifs aux Neurosciences et la psychologie cognitive. Ses recherches portent sur la posture et l’équilibre.
Il est actuellement responsable de la deuxième année de la licence STAPS et porteur pour Nancy de la future offre de formation STAPS. Il est également membre du groupe de travail DADIE (Diversité, Anti-Discrimination, Inclusion, Egalité). Il a été précédemment élu au CA de l’université Henri Poincaré-Nancy 1 (2008-2011) et l’a représenté au CA provisoire de l’université de Lorraine (2012). Il est élu au conseil de gestion de la faculté des sciences du sport depuis 2012 et au collégium santé depuis mars 2014 puis réélu en janvier 2017.

Badreddine Kriem est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Sophie Legeai, Metz

Sophie Legeai

Maître de conférences

Composante : UFR Sciences Fondamentales et Appliquées

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Institut Jean Lamour

Pôle scientifique : Matière, Matériaux, Métallurgie, Mécanique

Section CNU : 32

Sophie Legeai est Maître de conférences à l’UFR Sciences Fondamentales et Appliquées (SciFA) à Metz depuis 2006. Ses domaines d’enseignement sont relatifs à la chimie des solutions et à l’électrochimie, ainsi qu’à la formation des futurs enseignants du secondaire.
Ses recherches actuelles portent sur l’utilisation de solvants verts en électrochimie pour la synthèse de matériaux nanostructurés et le traitement de déchets. Elle a été membre du conseil de laboratoire de l’Institut Jean Lamour de 2009 à 2013, et est actuellement membre des commissions locales d’hygiène et de sécurité de l’UFR SciFA et de l’Institut Jean Lamour.

Sophie Legeai est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Fabrice Golfier, Nancy

Fabrice Golfier

Maître de conférences

Composante : École Nationale de Supérieure de Géologie

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : GeoRessources

Pôle scientifique : Observatoire Terre et Environnement de Lorraine

Fabrice Golfier est maître de conférences en hydrogéologie à l’École Nationale de Supérieure de Géologie à Nancy. Ses enseignements concernent l’hydrologie et l’hydrogéologie, les processus de transferts en milieux poreux et la modélisation hydrodynamique des réservoirs pétroliers et des aquifères.
Son activité de recherche au sein du laboratoire GeoRessources porte sur l’étude des transports réactifs en milieux poreux sur des applications tant environnementales (dépollution des eaux souterraines) qu’industrielles (stockage souterrain de déchets ou de gaz, gisements miniers,méthodes de récupération assistée du pétrole).
Il a été élu au Conseil Scientifique de l’INPL (2008-2011) puis au Conseil Scientifique de l’Université de Lorraine (2012-2017). Il est membre du conseil de l’ENSG (depuis 2009) et coresponsable de l’équipe Hydrogéomécanique multi-échelle au sein du laboratoire GeoRessources depuis 2012.
Il portera le parcours « Gestion des Ressources en eaux Souterraines et Environnement » du master STPE pour la prochaine accréditation.

Fabrice Golfier est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Sénat - Collège BIATSS

Céline Courdier, Nancy

Céline Courdier

Ingénieure d'études

Composante : Direction des Relations Internationales et Européennes

Céline Courdier est ingénieure d’études au sein de la Direction des Relations Internationales et Européennes, où elle est chargée de la mise en place d’un nouveau logiciel de gestion des mobilités internationales. Après l’obtention d’un Master de droit européen et une première expérience professionnelle au sein du service des relations internationales de la ville de Nancy, elle intègre le service de valorisation de la recherche de l’Université en 2009, dans le cadre d’un projet de transfert de technologies entre les Universités de la Grande Région, le projet TIGRE (2009-2012). Elle occupe ensuite le poste de cellule d’appui du Pôle Scientifique Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion (SJPEG) pendant quatre ans, avant de rejoindre l’équipe de la DRIE en septembre 2016.

Céline Courdier est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Philippe Arnoux, Nancy

Philippe Arnoux

Unité de recherche : Laboratoire Réactions et Génie des Procédés

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Philippe Arnoux est ingénieur d’études au LRGP (UMR CNRS et Université de Lorraine) à l’ENSIC depuis 2009. Il est responsable d’une plate-forme de spectroscopie de fluorescence dans une équipe de recherche en thérapie photodynamique (traitement du cancer par des molécules photoactivables). Titulaire d’un Doctorat en Sciences Physiques de l’Université de Strasbourg dans le cadre d’une bourse CIFRE, il a réalisé un séjour de recherche à l’Université de Stuttgart avant de travailler 10 années à l’IUT Génie Biologique de Thionville-Yutz. Sa mission actuelle d’est d’animer une plate-forme technique en étant associé de très près aux projets de recherche de son équipe.

Philippe Arnoux est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Claude Arcipreste, Nancy

Claude Arcipreste

Ingénieure de recherche

Composante : École nationale supérieure des industries chimiques

Collégium : Lorraine INP

Claude Arcipreste est ingénieure de recherche, secrétaire générale de l’ENSIC depuis 2007. Elle était auparavant affectée à l’ex-Université Nancy 2 en qualité de responsable du service des relations internationales de 1993 à 2000 puis responsable du service de la recherche et des études doctorales de 2000 à 2006. Elle est membre depuis janvier 2016 d’un groupe de travail de secrétaires généraux de la Conférence des Grandes Écoles.

Claude Arcipreste est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Alain Stocker, Épinal

Alain Stocker

Adjoint technique

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Alain Stocker est opérateur de maintenance et de logistique de site à l’antenne de la Faculté des Sciences et Technologies à Épinal. Pour cette structure à taille humaine (200 étudiants, 3700 m² de locaux), il assure plusieurs missions, notamment celle de régulateur, de responsable de l’entretien courant des locaux et des espaces verts et d’assistant de sécurité.
Il a commencé sa carrière comme agent contractuel au Rectorat de Paris en 1992, puis a été titularisé comme agent technique à l’Université Henri Poincaré en 1997 et affecté au CESS Épinal. Il accède au grade d’adjoint technique en 2004.

Alain Stocker est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Béatrice Collado, Nancy

Béatrice Collado

Technicienne

Pôle scientifique : Agronomie, Agroalimentaire et Forêt

Béatrice Collado est technicienne de recherche de classe exceptionnelle, responsable administrative du pôle scientifique Agronomie, Agroalimentaire et Forêts (A2F) depuis 2012. Elle était auparavant affectée à l’ex-Université Henri Poincaré et plus précisément sur le site de la Faculté des Sciences et Technologies (FST). Elle a débuté au service du personnel de la FST et puis a pris des fonctions au service du département informatique. Elle était également membre élu du conseil de l’UFR STMIA de 2007 à 2012. Elle a également été responsable du service de la recherche à l’ex-INPL de 2003 à 2005.

Béatrice Collado est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Aurélien Bernard, Nancy

Aurélien Bernard

Ingénieur d'études

Composante : Présidence

Aurélien Bernard est titulaire d’une Maîtrise AES obtenue à l’Université Nancy 2 en 2001 et d’un DESS en gestion des ressources humaines obtenu à l’Université de Reims Champagne Ardenne en 2002. Après un début de carrière dans le secteur privé, il rejoint l’Université Nancy 2 en 2009 en tant que contractuel et intègre la direction des ressources humaines sur le poste de responsable du pôle BIATOS. Ingénieur d’études en gestion et pilotage depuis 2011, il est affecté au Cabinet du Président à la création de l’université de Lorraine en 2012 et devient Chef de Cabinet en 2014.

Aurélien Bernard est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Laurence Mancinelli, Metz

Laurence Mancinelli

Ingénieure d'études

Composante : Faculté de droit, économie et administration

Collégium : Droit, Économie, Gestion

Après 17 ans d’activité dans un groupe spécialisé dans le recrutement, Laurence Mancinelli intègre l’Université Paul Verlaine de Metz en 2009 en tant que responsable du service de gestion prévisionnelle de la masse salariale et des emplois au sein de la direction des ressources humaines.
En 2012, elle rejoint la Faculté de droit, économie et administration comme responsable administrative. Parallèlement, elle siège à la Commission Consultative Paritaire des Agents Non Titulaires, à la Commission Locale d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail de la Faculté.
Elle participe avec intérêt aux réunions du groupe Diversité Anti-Discrimination Inclusion Égalité (DADIE) de l’Université de Lorraine. Elle fait également partie de la cellule DADIE présente dans la Faculté DEA avec des étudiants et une enseignante, dont la vocation est de proposer des actions et sensibilisations relatives à ces thématiques.

Laurence Mancinelli est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Zhouhang Wang, Metz

Zhouhang Wang

Ingénieur d'études

Composante : École nationale d'ingénieurs de Metz

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire de Conception, Optimisation et Modélisation des Systèmes

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Zhouhang Wang est actuellement ingénieur d’études à l’ENIM, où il gère les relations internationales avec l’Asie. De ce fait il a participé activement à la création de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Nanjing-NJUST.
Il a obtenu son doctorat de l’Université de Lorraine en 2013 et mène son activité de recherche au sein du laboratoire LCOMS. Ses thématiques de recherche concernent la modélisation des processus de collecte de données à l’aide des réseaux de Pétri pour l’estimation de la disponibilité des systèmes et l’aide à la décision en maintenance.

Zhouhang Wang est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Alexine Lahache, Nancy

Alexine Lahache

Bibliothécaire assistante spécialisée

Composante : Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Droit et Sciences économiques

Documentaliste de formation, Alexine Lahache a intégré les bibliothèques universitaires de Nancy en 2001 : elle a ainsi pu travailler à la bibliothèque de l’ENSTIB, puis a été titularisée à l’Université de Nancy 2 où elle a successivement intégré l’équipe de la bibliothèque de Gestion, celle de Lettres et enfin, celle de Droit. Depuis septembre 2016, elle partage ses missions entre la BU Droit et Sciences économiques et la Bibliothèque numérique.
Elle a été élue au Conseil de la Documentation (2005-2011) et au Conseil d’Administration (2008-2011) de l’Université de Nancy 2, et a fait partie du Conseil d’administration provisoire de l’Université de Lorraine.

Alexine Lahache est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Rémi Favier, Nancy

Rémi Favier

Assistant ingénieur en informatique

Composante : Délégation à l'aide au pilotage et à la qualité

Rémi Favier est chef de projet du Tableau de Bord Opérationnel depuis 2012 à la Délégation à l’aide au pilotage et à la qualité (DAPEQ). Il conçoit des tableaux de bord à destination des différents niveaux de responsabilité au sein de l’université de Lorraine, du directoire aux responsables des composantes de formation et des unités de recherche. Il crée des reportings à partir des bases de données des différents logiciels de gestion de l’établissement.

Rémi Favier est candidat.e au Sénat Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et soutient la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Télécharger le PDF
Vous pouvez télécharger les propositions du collectif pULsar en cliquant sur ce lien.

Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable

Nous présentons ici le projet du collectif soutenant la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l’Université de Lorraine. Chacun dans nos rôles (et ils sont très divers, à tous les niveaux de l’établissement), nous sommes portés par la volonté d’agir sérieusement, dans l’intérêt collectif de l’université, de ses étudiants et de ses personnels. Un travail énorme a été accompli pour construire l’université de lorraine mais nous sommes aussi très conscients qu’il reste beaucoup à faire pour améliorer le fonctionnement de notre établissement.

Nos propositions ont été élaborées sur la base de nos expériences à des niveaux divers. Elles ont été co-construites au sein de notre collectif, et nous les avons naturellement forgées dans les valeurs qui fondent notre démarche : solidarité, ambition, et responsabilité. Nous souhaitons, à travers elles, partager avec vous une vision claire et sans ambiguïté de l’avenir que nous voulons offrir à notre université. Nous avons également voulu proposer des solutions réalistes, concrètes, ancrées dans nos réalités quotidiennes, pour améliorer ce qui doit l’être.

Venez discuter ces propositions, les enrichir avec nous lors des réunions publiques animées par Pierre Mutzenhardt et notre équipe sur différents campus de l’université tout au long du mois de mars. N’hésitez pas non plus à poser des questions ou à apporter des contributions via le formulaire de contact de ce site ou directement par mail à pulsar [at] pulsar2017.eu.

Ce projet est en construction : rejoignez notre collectif, proposez, discutez.

Notre projet d’université et nos propositions

Après 5 années d’existence, l’Université de Lorraine est reconnue parmi les grandes universités françaises et européennes, pluri-formation et pluridisciplinaire. Au cours de cette première phase de notre existence, nous avons pu vérifier que nos principales réussites collectives résultent de notre capacité à faire ensemble, à dépasser les frontières disciplinaires. Nous avons pu aussi vivre au quotidien la multiple réalité de notre établissement : à la fois investi dans ses missions de service public sur ses territoires de proximité, exemplaire dans le paysage français de l’enseignement supérieur et de la recherche, et visible à l’international.

L’Université de Lorraine se distingue par sa capacité à répondre aux défis sociétaux, en mettant en place des approches interdisciplinaires et globales, qui associent formation, recherche et innovation. Les enjeux de société sont en effet de plus en plus complexes et nécessitent des approches globales qui croisent les savoirs, impliquent de multiples partenaires dans une recherche collaborative, et valorisent les résultats qu’ils soient sociétaux ou technologiques.

Pour assurer l’ensemble de ses missions et conforter sa place aux plans national et international, l’Université de Lorraine doit :

  • affirmer les valeurs qui sont les siennes et placer les étudiants et les personnels au cœur de sa dynamique,
  • conforter sa multidisciplinarité en recherche comme en formation,
  • développer ses projets interdisciplinaires en stimulant son potentiel de créativité.

Nous avons la volonté de travailler ensemble sérieusement, au service de l’intérêt collectif, pour améliorer le fonctionnement de notre université et redonner du temps à nos missions fondamentales. Le contexte politique national laisse entrevoir des changements que nous préférons envisager a priori comme des opportunités à saisir pour nous donner les moyens de conforter nos succès (par exemple en obtenant la pérennisation de l’ISITE LUE) et les enrichir. Nous voulons aussi que le poids de l’Université de Lorraine pèse dans les débats qui accompagneront ces changements et contribue à défendre les statuts nationaux et nos métiers, dans l’intérêt de tous. Nous sommes persuadés que Pierre Mutzenhardt saura porter efficacement la voix de notre communauté et aider à nous sortir du système d’injonctions paradoxales qui prévaut depuis des années dans l’enseignement supérieur et la recherche en France.

Nous voulons surtout que l’Université de Lorraine donne envie : envie de venir y travailler, d’apprendre, d’échanger, d’innover. Ensemble.

Télécharger le PDF
Vous pouvez télécharger les propositions du collectif pULsar en cliquant sur ce lien.

Une université solidaire, exemplaire dans ses engagements

Être une université sociétalement engagée

SOLIDAIRE

Transformer
  • Favoriser l’équilibre du temps entre vie professionnelle épanouissante et vie privée respectée
  • Rechercher un équilibre pour éviter l’épuisement dans les réponses aux appels à projets
  • Agir pour la protection de l’environnement et le développement durable, participer à la transition énergétique
Renforcer
  • Donner un cadre de vie propice à l’épanouissement individuel des personnels et des étudiants
  • Poursuivre la reconnaissance de l’engagement et de la prise de responsabilités, améliorer les politiques de recrutement et les perspectives de progression de carrière
  • Renforcer notre participation au développement économique des territoires
  • Répondre de manière systémique aux défis sociétaux, en s’appuyant sur la dynamique de LUE

Une université exigeante, en formation, en recherche et dans ses relations avec la société

Devenir une université européenne de référence

AMBITIEUSE

Transformer
  • Refonder le lien formation-recherche
  • Garder et attirer les talents de la recherche, de l’enseignement et de l’administration (BIATSS)
  • Augmenter le nombre de nos docteurs ainsi que la qualité de leur insertion professionnelle
  • Donner sa pleine puissance à la fondation de l’Univer- sité (NIT)
Renforcer
  • Poursuivre l’effort pour augmenter l’accès des jeunes lorrains à l’enseignement supérieur, encourager la poursuite d’études, former tous les étudiants dans une démarche de formation tout au long de la vie
  • Chercher la proximité et la meilleure qualité possible dans nos missions de service public
  • Renforcer les collaborations internationales de haut niveau
  • Soutenir les projets solides et détecter ceux en émergence

Une gouvernance où la confiance est renouvelée et le temps retrouvé

Redonner du temps à l’enseignement et à la recherche

RESPONSABLE

Transformer
  • Poursuivre la reconnaissance de l’investissement des BIATSS lors de la mise en place du RIFSEEP
  • Simplifier nos procédures
  • Apprendre à gérer les risques pour une créativité libérée et responsable
  • Rénover nos pratiques de la subsidiarité en responsabilisant les acteurs : rénovation du dialogue de gestion
  • Engager une déconcentration progressive et intelligente de services
  • Redonner toute sa place au politique
Renforcer
  • Poursuivre et amplifier les principes de transparence
  • Poursuivre et amplifier le respect des principes de l’intégrité scientifique
  • Assurer une trajectoire financière saine pour notre établissement

Le défi du numérique : une université pour tous et chacun

Être un démonstrateur de la transformation numérique

SOLIDAIRE,
AMBITIEUSE
ET RESPONSABLE

Transformer
  • Encourager de nouvelles formes de pratiques professionnelles (Qualité de Vie au Travail, travail collaboratif)
  • Former tous les personnels aux nouveaux outils, usages et méthodes
  • Faire de nos campus des lieux de rencontre, de partage et de créativité

Cliquez sur les vignettes pour afficher une biographie de nos soutiens.

Violaine Appel, Maître de conférences, Nancy

Violaine Appel

Maître de conférences

Composante : IUT Nancy-Charlemagne

Collégium : Technologie

Unité de recherche : Centre de Recherche sur les Médiations

Pôle scientifique : Connaissance, Langage, Communication, Société

Section CNU : 71

Violaine Appel est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’IUT Nancy-Charlemagne depuis 1997. Elle enseigne la communication stratégique des organisations. Ses recherches actuelles portent sur les dispositifs communicationnels des organisations.
Depuis février 2012, elle est élue au Conseil Scientifique de l’Université de Lorraine et depuis mai 2014, elle est vice-présidente en charge de la communication de l’Université de Lorraine. Elle a précédemment été chargée de mission communication de l’IUT Nancy-Charlemagne (de 2009 à 2014), membre élu au conseil d’institut de l’IUT Nancy-Charlemagne (de 2005 à 2009) et membre du CNU 71 (de 2003 à 2011). Elle a assuré auparavant la direction des études de l’option « communication des organisations » du DUT Information-Communication (de 1996 à 2003).

Violaine Appel soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Sylvie Bazin-Tacchella, Professeure des universités, Nancy

Sylvie Bazin-Tacchella

Professeure des universités

Composante : UFR Arts, Lettres et Langues

Collégium : Arts, Lettres et Langues

Unité de recherche : Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française

Pôle scientifique : Connaissance, Langage, Communication, Sociétés

Sylvie Bazin-Tacchella, professeur d’histoire de la langue à l’Université de Lorraine, enseigne la langue et la littérature françaises du Moyen Âge ; elle est spécialiste des premiers textes médicaux en français, chirurgies, réceptaires médicaux, traités de peste. Elle assure depuis 2008 la responsabilité du Dictionnaire de Moyen Français (http://www.atilf.fr/dmf) à l’ATILF, qui s’inscrit dans le cadre d’une lexicographie évolutive et développe avec G. Souvay un outil au service de la connaissance et de l’édition des textes en moyen français.

Elle est directrice du Collégium Arts, Lettres et Langues depuis 2014, elle vient d’être réélue pour un 2e mandat. Elle est élue au Conseil scientifique (2012-2017). Elle a été directrice de l’UFR Lettres de Nancy de 2011 à 2014. Responsable du DEUG, puis de la licence de lettres modernes de 2000 à 2007, elle est actuellement responsable du parcours lettres dans le MEEF second degré.

Sylvie Bazin-Tacchella soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Jean-Luc Blin-Lacroix, Maître de conférences, Nancy

Jean-Luc Blin-Lacroix

Maître de conférences

Composante : IUT Nancy-Brabois

Collégium : Technologie

Jean-Luc Blin-Lacroix est maître de conférences en génie civil à l’IUT Nancy-Brabois. Il enseigne le calcul des structures aux étudiants du DUT Génie Civil – Construction Durable. Son domaine de recherche a été les géosciences, en particulier la modélisation de la fracturation des massifs rocheux.
Il est depuis 2012 vice-président de l’Université de Lorraine en charge de la politique immobilière, fonction occupée également durant 8 ans au sein de l’Université Henri Poincaré. Dans ce cadre, il a contribué au rapprochement des services immobiliers des trois universités nancéiennes dès 2008 puis des quatre universités lorraines à partir de 2009. Acteur du projet Campus Lorrain dès les phases de candidature, il a assuré la fonction de directeur du projet de 2009 à 2015.
Il a été auparavant directeur-adjoint de l’IUT Nancy-Brabois (2004-2007) et a siégé plusieurs années au conseil de sa composante et dans différentes instances de son université (commission de spécialiste, commission de la pédagogie, CEVU).

Jean-Luc Blin-Lacroix soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Jamal Bougdira, Professeur des universités, Nancy

Jamal Bougdira

Professeur des universités

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et technologies

Unité de recherche : Institut Jean Lamour

Pôle scientifique : Matière, Matériaux, Métallurgie, Mécanique

Section CNU : 63

Jamal Bougdira est professeur d’électronique à la Faculté des Sciences et Technologies. Il est membre de l’équipe ESPRITS de l’Institut Jean Lamour. Ses activités de recherche portent sur l’étude des interactions plasma-surface et l’élaboration de matériaux fonctionnels en couche minces. Il dirige le pôle scientifique M4 « Matière, Matériaux, Métallurgie, Mécanique ».

Jamal Bougdira soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Olivier Damette, Professeur des universités, Metz

Olivier Damette

Professeur des universités

Composante : Faculté de Droit, Économie, Administration

Collégium : Droit, Économie, Gestion

Unité de recherche : Bureau d'Économie Théorique et Appliquée

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Section CNU : 05

Olivier Damette est Professeur d’Economie à l’UFR DEA Saulcy de Metz et chercheur au BETA, laboratoire UMR7522 du CNRS où il est responsable de l’axe macroéconomie et politiques publiques. Ses recherches, soutenues par plusieurs contrats, se consacrent à la macroéconomie internationale à la fois en finance (crises financières, taxe sur les transactions financières, cliométrie et économétrie monétaire et financière) mais également à la macroéconomie de l’environnement et de l’énergie (ressources naturelles, déforestation, énergies renouvelables). Il dirige la mention de Master Economie Appliquée, est membre du pôle scientifique SJPEG, du groupe Impact Hydrogène Isite-LUE et du groupe transverse « énergie » au sein de l’Université de Lorraine. Par ailleurs, il est membre de l’équipe de recherche CAC (Cliometrics and Complexity), IXXI Lyon et chercheur associé à la Chaire d’Economie du Climat de Paris Dauphine. Auparavant, il a exercé comme économètre-prévisionniste au sein du siège de la Banque de France à Paris (2008-2009) puis comme maître de conférence à l’Université Paris-Est Créteil (jusqu’en 2012).

Olivier Damette soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Martial Delignon, Professeur des universités, Nancy

Martial Delignon

Professeur des universités

Composante : Institut supérieur d'administration et de management - IAE

Collégium : Lorraine Management Innovation

Unité de recherche : Centre Européen de Recherche en Économie Financière et Gestion des Entreprises

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Section CNU : 05

Professeur de sciences économiques, Martial Delignon est actuellement Vice-Président du Conseil d’Administration, 1er vice président.
Il a précédemment été directeur de l’UFR AES pendant 9 ans (1997-2005), vice-président en charge de la qualité à l’université Nancy 2 (2006 – 2010) et du centre de ressources en Assurance-Qualité du PRES université de Lorrain (2009-10) et président de l’université Nancy 2 en 2011.

Martial Delignon soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Sophie Didierjean, Professeure des universités, Nancy

Sophie Didierjean

Professeure des universités

Composante : École Nationale Supérieure d’Électricité et de Mécanique

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire Énergétique et Mécanique Théorique Appliquée

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Section CNU : 62

Sophie Didierjean est professeur et responsable du département mécanique à l’ENSEM. Elle y enseigne les transferts thermiques et la thermodynamique.
Ses activités de recherche ont débuté avec l’étude des transferts de chaleur et de matière en milieux poreux, et depuis 2002 elles concernent la gestion couplée des flux de matière, en particulier de l’eau, et de chaleur dans les piles à combustible à membrane.
Elle est depuis 2013 la correspondante de l’Université de Lorraine dans le programme « H2 and Fuel cells » de l’European Energy Research Alliance (EERA) et membre du groupe programmatique « réseaux énergétiques et stockage » de l’ANCRE. Depuis 2014 elle est directrice adjointe du LEMTA.

Sophie Didierjean soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Myriam Doriat-Duban, Professeure des universités, Metz

Myriam Doriat-Duban

Professeure des universités

Composante : UFR Droit, Économie, Administration

Collégium : Droit, Économie, Gestion

Unité de recherche : Bureau d’Économie Théorique et Appliquée

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Section CNU : 05

Myriam Doriat-Duban est professeur de sciences économiques depuis 2002. Elle a occupé son premier poste à la faculté de droit, sciences économiques et gestion de Nancy avant de muter, en 2008, à l’UFR DEA de Metz. Elle enseigne l’économie publique, l’économie du droit et l’économie du risque et de l’assurance. Elle est membre du BETA où elle est responsable de l’axe économie du droit ; ses recherches portent sur l’économie du droit, en particulier sur les conséquences économiques du divorce et l’accès au droit. Elle est directrice de l’école doctorale SJPEG depuis le 1er octobre 2012, activité qu’elle cessera prochainement pour se consacrer à sa nouvelle mission de directrice du pôle scientifique SJPEG.

Myriam Doriat-Duban soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Pascale Etiennot, Maître de conférences, Nancy

Pascale Etiennot

Maître de conférences

Composante : Faculté de droit Sciences Économiques et de Gestion

Collégium : Droit, Économie, Gestion

Unité de recherche : Institut François Gény

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Pascale Etiennot est Maître de Conférences à la Faculté de droit de Nancy depuis 1995. Elle enseigne le droit du travail, le droit de la famille et le droit des personnes.. Ses recherches portent sur le droit du travail plus spécialement sur les rapports individuels de travail et plus particulièrement sur les thématiques d’emploi et de formation professionnelle.
Vice-Doyen de la faculté de droit de Nancy, depuis 2009, elle est également responsable de la licence en droit UL et de celle de la Faculté de droit de Nancy et est coordinatrice de la VAE pour la Faculté de droit de Nancy.
Elle est élue au Conseil de Collegium Droit, Économie Gestion depuis janvier 2017 et est élue au Conseil de la Faculté de Droit, Sciences Économiques et Gestion depuis 2010.

Pascale Etiennot soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Béatrice Faivre, Professeure des universités, Nancy

Béatrice Faivre

Professeure des universités

Composante : Faculté de Pharmacie

Collégium : Santé

Unité de recherche : Centre de Recherche en Automatique de Nancy

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Section CNU : 87

Béatrice Faivre est Professeur en Hématologie-Biologie Cellulaire à l’UFR des Sciences Pharmaceutiques depuis 2012. Ses domaines d’enseignement sont l’hématologie clinique et biologique ainsi que l’angiogenèse tumorale pour différents cursus de santé et en Master. Ses recherches portent depuis 2006 sur l’angiogenèse tumorale et depuis 2013 sur le développement d’outils mathématiques destinés à prédire la réponse aux thérapies anti-angiogènes.
Elle a été membre du Conseil Scientifique de l’UHP-Nancy 1 de 2007 à 2011. Elle est membre du conseil de l’UFR Sciences Pharmaceutiques depuis 2005, et assure les fonctions de vice-doyen depuis 2015.
Pour le collégium-Santé, elle est depuis 2013 chargée de mission FC et développement professionnel Continue (DPC) pour tous les professionnels de santé de l’université de Lorraine et est depuis février 2017, directrice du collégium-Santé porteur du projet Hopital Virtuel de Lorraine. Elle est investie dans le développement régional de l’activité de formation en « Santé et Thermalisme ».
Par ailleurs, elle est membre nommé du CNU 87 (sciences pharmaceutiques et biologiques) depuis 2014 et membre du Conseil Régional de l’ordre des Pharmaciens depuis 2012.

Béatrice Faivre soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Stéphane Flament, Professeur des universités, Nancy

Stéphane Flament

Professeur des universités

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Centre de recherche en automatique de Nancy

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Stéphane Flament est Professeur de Biologie Cellulaire Animale à l’UFR Faculté des Sciences et Technologies depuis 2000. Ses domaines d’enseignement concernent divers aspects de la biologie cellulaire (reproduction, cancérologie, parasitologie…) et la biologie des organismes. Il a été responsable du master Sciences de la Vie et de la Santé de 2009 à 2013. Il a été directeur de l’EA 3442 (2005-2008) et co-directeur de l’EA 4421 (2009-2012) avant que ce laboratoire n’intègre le CRAN en 2013. Ses recherches portent sur la caractérisation des effets de nouveaux dérivés de thiazolidinediones sur les cellules cancéreuses mammaires.
Il a été élu au Conseil Scientifique de l’Université Henri Poincaré de 2007 à 2011. Il a été vice-doyen de la Faculté des Sciences et Technologies de 2011 à 2013 et il a été élu doyen en septembre 2013.

Stéphane Flament soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Emmanuelle Gurtner, Maître de conférences, Nancy

Emmanuelle Gurtner

Maître de conférences

Composante : Institut supérieur d'administration et de management - IAE

Collégium : Lorraine Management Innovation

Unité de recherche : Centre Européen de Recherche en Économie Financière et Gestion des Entreprises

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Section CNU : 05

Emmanuelle Gurtner est maître de conférences en sciences économiques à l’ISAM-IAE Nancy. Elle enseigne la macroéconomie à des étudiants de licence et de master orientés vers les métiers du management. Elle est membre du Cerefige, le laboratoire en sciences de gestion de l’université. Ses recherches ont porté sur la question de la spécificité des droits de propriété des banques à statut coopératif, et leurs conséquences en termes de dynamiques organisationnelles et de performance, et se réorientent aujourd’hui sur la question des outils de pilotage et de leurs effets sur les acteurs de terrain.

Elle est depuis 2012 vice-présidente de l’Université en charge de la politique financière. Elle a été vice-présidente en charge de l’évaluation et de la qualité de l’université Nancy 2 durant l’année 2011. Elle a été auparavant directrice de l’UFR AES (2006-2009), et a préparé la fusion de l’UFR avec l’IAE Nancy (effective fin 2009) pour former l’ISAM-IAE Nancy. Elle a également siégé dans des conseils centraux (CS, CA) de l’Université Nancy 2, et piloté différents diplômes entre 1999 et 2006.

Emmanuelle Gurtner soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Sophie Harnay, Professeure des universités, Nancy

Sophie Harnay

Professeure des universités

Composante : Faculté de Droit, Sciences Économiques et Gestion

Collégium : Droit, Économie, Gestion

Unité de recherche : Bureau d’Économie Théorique et Appliquée

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Section CNU : 05

Sophie Harnay est professeur de sciences économiques à la Faculté de Droit, Sciences économiques et de Gestion depuis 2014, après avoir été en poste à l’Université Paris Nanterre de 2006 à 2014 et à l’Université de Reims de 1999 à 2006. Spécialiste d’économie du droit et des institutions, co-responsable de l’axe « économie du droit » du laboratoire BETA, elle consacre l’essentiel de ses travaux actuels à l’économie des professions réglementées et à l’analyse économique du système judiciaire, ainsi qu’à l’économie des normes de gouvernance d’entreprise. Plus récemment, elle a également entamé un programme de recherche portant sur les questions d’éthique judiciaire et de justice sociale. Elle est par ailleurs membre élue du Conseil de pôle SJPEG, où elle a été réélue en 2017. Ses enseignements portent principalement sur la microéconomie, l’économie industrielle et de la concurrence et l’économie du travail. Depuis 2016, elle est également membre du Collège de l’Autorité de la Concurrence, au titre des personnalités qualifiées.

Sophie Harnay soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Marc Hébrant, Professeur des universités, Nancy

Marc Hébrant

Professeur des universités

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Laboratoire de Chimie Physique et Microbiologie pour l'Environnement

Pôle scientifique : Chimie et Physique Moléculaires

Marc Hébrant est Professeur en Chimie à la Faculté de sciences et technologies depuis 2002. Il était précédemment chargé de Recherche au CNRS depuis 1991 au sein de l’UMR UHP-SRSMC. Son domaine d’enseignement est la chimie analytique de L1 à M2, c’est à dire de la chimie en solution à l’électrochimie et aux méthodes séparatives. Responsable de la mention Chimie et Physicochimie Moléculaires de l’UHP de 2004 à 2013, de la mention Chimie de l’UL depuis 2013. Il a précédemment exercé un mandant d’élu au CEVU UHP de 2008 à 2012 et a aussi été chef de département de Chimie Physique de 2004 à 2008. Au sein de l’équipe de Chimie et Electrochimie Analytique du LCPME il travaille au développement de phases adsorbantes et extractantes particulaires voire colloïdales à des fins analytiques ou de traitements d’effluents.

Marc Hébrant soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Bruno Jeandidier, Chargé de Recherche CNRS, Nancy

Bruno Jeandidier

Chargé de Recherche CNRS

Unité de recherche : Bureau d’Économie Théorique et Appliquée

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Bruno Jeandidier est économiste, Chargé de Recherche CNRS depuis 1989, habilité à diriger des recherches, et actuellement Directeur-adjoint du Bureau d’Économie Théorique et Appliquée (UMR CNRS 7522) en charge de la direction du laboratoire à l’université de Lorraine. Ses travaux de recherche portent sur l’analyse économique du droit de la famille et des politiques familiales et d’aide sociale. Il a été directeur-adjoint de l’École doctorale SJPEG de 2009 à 2012 et est membre de son Conseil depuis 2009. Il est membre du Conseil scientifique de la Mission de recherche « Droit et Justice » (CNRS et Ministère de la Justice) et a été membre du Conseil scientifique du laboratoire luxembourgeois de sciences sociales LISER de 2006 à 2014.

Bruno Jeandidier soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Marc Jungers, Chargé de recherche CNRS, Nancy

Marc Jungers

Chargé de recherche CNRS

Unité de recherche : Centre de Recherche en Automatique de Nancy

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Marc Jungers est Chargé de Recherches CNRS, HDR, en automatique au Centre de Recherche en Automatique de Nancy (CRAN) depuis 2007. Sa recherche porte notamment sur la commande des systèmes dynamiques hybrides ainsi que sur les équations généralisées de type Riccati. Il a été élu au CS de l’Université de Lorraine de 2012 à juin 2013. Il est co-porteur du projet Cyber-Entreprises de l’actuel CPER depuis 2014.

Marc Jungers soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Khalid Koufany, Maître de conférences, Nancy

Khalid Koufany

Maître de conférences

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Institut Élie Cartan de Lorraine

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Section CNU : 25

Khalid Koufany est Maître de conférences habilité à l’Institut Élie Cartan. Il est responsable depuis 2013 de la 3ème année de Licence de Mathématiques-site Nancy.
Ses domaines recherche portent sur l’analyse et la géométrie des domaines bornés symétriques avec une approche algébrique. Bien que ses recherches concernent les mathématiques fondamentales, certains de ses résultats ont été appliqués par Thales Group dans les mesures radar.
Il a été responsable d’une équipe de recherche de 2010 à 2012, élu au CS de l’Université Henri Poincaré
de 2010 à 2012 et membre de la commission d’auto-évaluation des enseignements en 2011/2012.

Khalid Koufany soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Pierre Leblond, Professeur des universités, Nancy

Pierre Leblond

Professeur des universités

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Dynamique des Génomes et Adaptation Microbienne

Pôle scientifique : Agronomie, Agro-Alimentaire, Forêt

Section CNU : 65

Pierre Leblond est Professeur en Génétique bactérienne à la Faculté des Sciences de Vandœuvre-lès-Nancy depuis 1995. Ses recherches portent sur les mécanismes d’évolution rapide des génomes bactériens (transferts horizontaux, recombinaison) et leurs impacts sur l’adaptation des bactéries à leur écosystème. Il enseigne la génétique et la microbiologie moléculaire.
Directeur de l’Unité DynAMic depuis 2007, et responsable de l’équipe de recherche StrAda (Streptomyces Adaptation), il a précédemment participé au conseil d’administration de l’Université Henri Poincaré (2008-2012) et, au niveau national, est membre élu (2003-2015) puis nommé (2015-présent) au Conseil National des Universités en Biologie Cellulaire (65ème).
Il est responsable du master BioMANE (2013-2018) après avoir créé le Master Microbiologie (2008-2012), et porte le projet Cursus Master en Ingénierie Biologie Santé Environnement depuis sa création en 2012.

Pierre Leblond soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Fabrice Lemoine, Professeur des universités, Nancy

Fabrice Lemoine

Professeur des universités

Composante : École Nationale Supérieure d’Électricité et de Mécanique

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire Énergétique et Mécanique Théorique Appliquée

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Section CNU : 60

Fabrice Lemoine est Professeur en mécanique des fluides à l’ENSEM depuis 2004. Il enseigne la dynamique des gaz, la combustion, la métrologie laser dans les fluides, ainsi que certains domaines liés à l’énergie (stockage, récupération de chaleur). Ses activités de recherche portent sur la modélisation des transferts de chaleurs et de masse dans les gouttelettes et les sprays, ainsi que le développement de diagnostics optiques non-intrusifs permettant de caractériser ceux-ci. Les domaines applicatifs concernent l’évaporation des combustibles dans les moteurs à combustion interne (automobile, aéronautique) ou encore, la dissipation de très hauts flux thermiques par sprays.
Au niveau national, il représente depuis 2010, la Conférence des Présidents d’Université dans le comité de coordination de l’Alliance Nationale de Coordination de la Recherche en Energie (ANCRE) et il est membre des groupes de travail « Stratégie » et « Europe et International ». Il est le représentant français dans le comité de pilotage du projet UNI-SET, projet européen visant à décliner la feuille de route des universités dans les différentes actions du plan stratégique pour les technologies de l’énergie à l’échelle européenne (SET-plan). Il représente l’ANCRE et la CPU au groupe technique national – GTN- « Energie », en charge de la contribution française dans le programme cadre de recherche européen, ainsi que dans le comité de pilotage scientifique du défi 2 de l’ANR « une énergie, propre, sure et efficace ». Il est en outre actif, pour le compte de l’Université de Lorraine, dans l’alliance européenne sur l’énergie (EERA).

Fabrice Lemoine soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Bruno Lovat, Maître de conférences, Nancy

Bruno Lovat

Maître de conférences

Composante : Faculté de Droit, Sciences Économiques et Gestion

Collégium : Droit, Économie, Gestion

Unité de recherche : Bureau d'Économie Théorique et Appliquée

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Section CNU : 05

Bruno Lovat est Maître de Conférences en sciences économiques et membre du BETA (CNRS). Titulaire d’un doctorat en mathématiques, il a enseigné d’abord à l’IUT de Metz puis à la Faculté de Droit, Sciences Économiques et Gestion de Nancy. Son domaine de recherche concerne l’économie du droit et l’économie du risque. Il a publié dans Revue française d’économie, Nonlinear Analysis, Positivity, Dynamics of Continuous, Discrete and Impulsive Systems, Public Choice, Journal of Economic Behavior and Organization, Journal of Institutional and Theorical Economics, Economic Theory Bulletin et dans d’autres journaux.

Bruno Lovat soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Stéphane Mangin, Professeur des universités, Nancy

Stéphane Mangin

Professeur des universités

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Institut Jean Lamour

Pôle scientifique : Matière, Matériaux, Métallurgie, Mécanique

Stéphane Mangin est Professeur de Physique, il enseigne à la Faculté des Sciences et Technologies et à l’École des Mines de Nancy. Ses recherches portent sur les propriétés magnétiques des Nanomatériaux.

Il est le responsable scientifique du projet TUBE-Davm et anime l’équipe « Nanomagnétisme et Électronique de spin » à l’institut Jean Lamour. Dans le cadre de Lorraine Université d’Excellence il est porteur d’un projet Impact «Nanomaterial-4-Sensor ». Au niveau national, il est membre du comité scientifique de l’Office Parlementaire des Choix Scientifiques et Techniques. Il est le co-fondateur d’un Laboratoire International Associé « Nanoelectronics » avec l’Université de Californie San Diego.

Stéphane Mangin soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Jean-Louis Morel, Professeur des universités, Nancy

Jean-Louis Morel

Professeur des universités

Composante : École nationale supérieure d'agronomie et des industries alimentaires

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire Sols et Environnement

Pôle scientifique : Observatoire Terre et Environnement de Lorraine

Section CNU : 68

Jean Louis Morel est Professeur en biologie pour l’environnement à l’Ensaia. Ses recherches portent sur la dynamique des polluants dans les systèmes sol-plante, la connaissance des sols urbains et industriels et le traitement des sols pollués (phytoremédiation, agromining, construction de sol). Il a créé, et dirigé jusqu’en 2012, le Laboratoire Sols et Environnement UMR 1120 INRA-INPL. Il préside le GISFI, un consortium de dix laboratoires consacré à la compréhension du fonctionnement des friches industrielles et au développement de procédés de dépollution et de valorisation des sites et sols pollués. Il est le porteur du Laboratoire International Associé ECOLAND créé avec l’Université Sun Yat-sen (Canton). Il a publié 220 articles dans des revues internationales à comité de lecture. Il a contribué à créer deux start-ups. Il est actuellement membre du conseil d’administration de l’Université de Lorraine et chargé de mission pour la stratégie internationale de l’université. Il a été vice-président pour la recherche de l’INPL (2002-2006). Au niveau national, il a été membre du CNU (2004-2012) et il est membre de conseils scientifiques : Ademe, Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité, Arvalis (jusqu’en 2014), Plante & Cité. Au plan international, il a présidé le groupe SUITMA (Soils of Urban, Industrial, Traffic, Mining and Military Areas) de l’Union Internationale pour la Science du Sol (2007-2015), il est professeur associé à l’Université Sun Yat-sen et professeur invité à l’INRS-ETE de Québec.

Jean-Louis Morel soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Brigitte Nominé, Ingénieure de recherche, Nancy

Brigitte Nominé

Ingénieure de recherche

Brigitte Nominé est ingénieure de recherche hors classe depuis 2006. Elle est spécialiste du numérique et plus particulièrement des infrastructures et des systèmes d’information.
Elle a dirigé pendant 10 ans la DSI (Direction des Systèmes d’Information) de l’Université Nancy 2 puis a été désignée courant 2011 pour assurer la convergence du numérique dans le nouvel établissement fusionné.
Elle est aujourd’hui Vice-Présidente en charge de la politique numérique et des systèmes d’information. Elle porte les projets transversaux de transformation numérique et notamment Numilab (services numériques à la recherche), Mut@Camp (transformation des espaces d’apprentissage et des lieux de vie) et Eole (projet lauréat de l’appel PIA2 Dune – Développement d’Universités Numériques Expérimentales) en collaboration avec l’université de Strasbourg.
Elle est expert auprès du MENESR depuis 2002 dans le cadre des expertises numériques des contrats quinquennaux.

Brigitte Nominé soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Jean-Luc Olivier, Professeur des universités - Praticien hospitalier, Nancy

Jean-Luc Olivier

Professeur des universités - Praticien hospitalier

Composante : Faculté de Médecine

Collégium : Santé

Jean Luc Olivier est Professeur de Biochimie-Biologie Moléculaire à la Faculté de Médecine de Nancy depuis 2000. Il est coordinateur de l’UE-1 (Biochimie-Biologie Moléculaire-Chimie) de la PACES depuis sa création et du DES de Biologie Médicale (formation des internes de Biologie médicale), formation mixte avec la Faculté de Pharmacie. Ses recherches portent sur le rôle des lipides dans la maladie d’Alzheimer et la prévention de celle ci par l’alimentation.
Il a été membre du conseil d’administration de l’Université Henri Poincaré de 2008 à 2011. Il est membre du Conseil de Formation de l’Université de Lorraine depuis 2015. Il est également membre de la Commission Médicale d’Établissement (CME) du CHU de Nancy.

Jean-Luc Olivier soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Dominique Petitjean, Professeur des universités, Nancy

Dominique Petitjean

Professeur des universités

Composante : École Nationale Supérieure des Industries Chimiques

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire Réactions et Génie des Procédés

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Dominique Petitjean est professeur en chimie à l’ENSIC et enseigne la chimie minérale et la chimie du solide. Il a assuré des fonctions de directeur des études de la formation d’ingénieur de spécialité Génie Chimique, formation par alternance de l’ENSIC de 2006 à 2009. Ses recherches portent sur les matériaux lignocellulosiques au sein de l’équipe Greener du LRGP.
Il assure depuis 2012 des fonctions de chargé de mission « innovation et structuration pédagogiques » au sein de l’établissement. Précédemment, il a été vice-président du Conseil des Études et de la Vie Universitaire de l’ex-INPL de 2009 à la création de l’Université de Lorraine. Il est élu au Conseil de la Formation depuis 2012 et représente l’établissement dans différents conseils d’administration et comités de pilotage des projets Idefi (initiatives d’excellence en formations innovantes).

Dominique Petitjean soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Jean-Luc Prévot, Maître de conférences, Nancy

Jean-Luc Prévot

Maître de conférences

Composante : Faculté de Droit, Sciences Économiques et Gestion

Collégium : Droit, Économie, Gestion

Section CNU : 05

Jean Luc Prévot est Maître de conférences en économie à la Faculté de Droit, Sciences Économiques et Gestion. Il était auparavant Assistant depuis 1979 dans cette même Faculté.
Il enseigne la microéconomie, la macroéconomie et les décisions d’investissement.
Assesseur du Doyen puis vice-Doyen de la Faculté de Droit, Sciences Économiques et Gestion depuis 2009, il est aussi directeur du Département IUP de Finance (450 étudiants dont 250 apprentis en licence professionnelle et master). Il a créé le master Ingénierie Financière et Bancaire de l’Entreprise- Chargé d’Affaires Entreprises en 2005 et le Diplôme Universitaire de repreneuriat.

Jean-Luc Prévot soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Alain Richard, Professeur des universités, Nancy

Alain Richard

Professeur des universités

Composante : Faculté des Sciences et Technologies

Collégium : Sciences et Technologies

Unité de recherche : Centre de Recherche en Automatique de Nancy

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Section CNU : 61

Alain Richard enseigne le traitement numérique du signal à la Faculté des Sciences et Technologies. Il anime le parcours recherche du master « Ingénierie des systèmes complexes », commun à la FST et à plusieurs écoles d’ingénieurs (ENSEM, ENSTIB, Polytech Nancy, Télécom Nancy).
Son activité de recherche, au Centre de Recherche en Automatique de Nancy, concerne l’étude et le développement de méthodes de traitement de données expérimentales pour la modélisation de systèmes dynamiques, notamment biologiques, ayant engendré ces données.
Il a dirigé le CRAN (UMR CNRS-UL) de 2005 à 2012 puis le pôle scientifique « Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions » jusqu’en 2017. Auparavant, il a été membre de la section Génie informatique, automatique et traitement du signal du CNU de 1990 à 1993 puis de 1996 à 2003 et a eu la responsabilité, entre 2002 et 2004, du réseau thématique pluridisciplinaire « STIC et environnement » du CNRS. Il a également été membre des conseils scientifiques de deux instituts du CNRS (INSIS et invité INS2I) de 2010 à 2015.
Il prendra la coresponsabilité du département « Biologie, signaux et systèmes en cancérologie et neurosciences » du CRAN en janvier 2018.

Alain Richard soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Michel Robert, Professeur des universités, Nancy

Michel Robert

Professeur des universités

Composante : Polytech Nancy

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Centre de Recherche en Automatique de Nancy

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Section CNU : 61

Michel Robert est Professeur en Génie informatique, automatique et traitement du signal à Polytech Nancy (ex ESSTIN) depuis 1993. Ses domaines d’enseignement sont relatifs à l’instrumentation pour l’automatisation industrielle. Ses préoccupations en recherche concernent l’Ingénierie des Systèmes Eco-Techniques.
Il est actuellement Vice-Président du Conseil de la Vie Universitaire de l’Université de Lorraine. Il a été directeur de l’ESSTIN (École Supérieure des Sciences et Technologies de l’Ingénieur de Nancy ) de 1999 à 2008, Vice-Président en charge des Finances à l’ex université Henri Poincaré de 2008 à 2011 et Administrateur Provisoire de l’ENSTIB (École Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois – Épinal) de mai 2012 à novembre 2012.

Michel Robert soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Christine Roizard, Professeure des universités, Nancy

Christine Roizard

Professeure des universités

Composante : École Nationale Supérieure des Industries Chimiques

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire Réactions et Génie des Procédés

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Section CNU : 62

Chargée de recherche CNRS de 1984 à 1995 puis Professeur à l’ENSIC, Christine Roizard enseigne le génie des séparations et ses thématiques de recherche concernent le couplage des procédés de séparations et des réactions chimiques, avec comme applications le traitement des effluents gazeux industriels.

Actuellement Vice-Présidente en charge de la politique des ressources humaines de l’université de Lorraine, elle est élue au conseil d’administration de l’UL depuis 2015. Au niveau national, elle effectue des expertises en tant que présidente de comités HCERES pour la section des établissements. Elle a été vice-présidente de la section 62 du CNU de 2010 à 2015.

Elle a précédemment été vice-présidente du conseil d’administration de l’Institut National polytechnique de Lorraine – INPL- (2009-2011), vice-présidente du conseil des études et de la vie universitaire de l’INPL (2007-2009), chargée de mission Qualité et Management de la qualité de l’INPL (2008-2011) et du centre de ressources Assurance-Qualité du PRES université de Lorraine (2010-2011). De 1997 à 2002, elle a dirigé la filière par alternance de l’ENSIC et a été directeur des formations et des études de l’ENSIC de 2002 à 2006.

Christine Roizard soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Christophe Schmitt, Professeur des universités, Metz

Christophe Schmitt

Professeur des universités

Composante : UFR Études supérieures de management – IAE

Collégium : Lorraine Management Innovation

Unité de recherche : Centre Européen de Recherche en Économie Financière et Gestion des Entreprises

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Section CNU : 06

Christophe Schmitt est professeur en Sciences de Gestion à l’UFR ESM-IAE et membre du CEREFIGE. Il y est titulaire de la Chaire entreprendre, responsable du Pôle entrepreneuriat étudiant de Lorraine (PeeL) et chargé de mission pour le Président sur les questions en relation avec l’entrepreneuriat. Il dirige aussi le Master Entrepreneuriat et Développement des Activités à l’UFR ESM-IAE.
Ses articles et ouvrages sont pour la plupart étayés par la notion de conception de la valeur et de construction de savoirs pour l’action entrepreneuriale ainsi que par le développement des pratiques entrepreneuriales.
Il est professeur invité dans différents pays. Il a été Vice-Président en charge de l’entrepreneuriat de 2008 à 2012 à l’ex-INPL.

Christophe Schmitt soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Marie-Odile Simonnot, Professeure des universités, Nancy

Marie-Odile Simonnot

Professeure des universités

Composante : École européenne d'ingénieurs en génie des matériaux

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire Réactions et Génie des Procédés

Pôle scientifique : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits

Section CNU : 62

Marie-Odile Simonnot est Professeur en Génie des Procédés à l’EEIGM depuis 2003. Ses enseignements concernent les bases et opérations unitaires du génie des procédés avec une ouverture sur le génie de l’environnement. Elle est responsable de la discipline Génie des Procédés.
En recherche, elle a commencé par le transport réactif en milieux poreux qu’elle a appliqué au transport des polluants dans les sols. Actuellement, elle travaille sur des procédés physico-chimiques de dépollution des sols et la valorisation par hydrométallurgie de métaux extraits des sols par phytoextraction, via la filière appelée « agromine ». Elle anime un groupe thématique du GISFI, coordonne le projet ANR Agromine, (www.agromine.org) est responsable scientifique du projet LORVER (www.lorver.org) , et participe au projet AMI Bioxyval et aux projets européens Agronickel et Life Agromine.
Responsable de l’axe « Procédés pour la Sécurité, l’Environnement et la Valorisation des Ressources » du LRGP de 2012 à 2017, elle vient d’être élue directrice du Pôle Énergie, Mécanique, Procédés, Produits (EMPP) de l’Université de Lorraine. Elle est expert auprès de différentes instances, notamment à la mission internationale (MEIRIES) du ministère MENSR. Professeure invitée à l’INRS ETE de Québec, elle a développé aussi des relations avec l’Université Sun Yat-sen de Canton (Chine) dans le cadre du montage du LIA ECOLAND. Enfin, elle a porté le projet de création de la start-up ECONICK qui a été créée en 2016 et a reçu 2 prix.

Marie-Odile Simonnot soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Christine Stachowiak, Maître de conférences, Metz

Christine Stachowiak

Maître de conférences

Composante : UFR de Droit Économie et Administration

Collégium : Droit, Économie, Gestion

Unité de recherche : Centre Européen de Recherche en Économie Financière et Gestion des Entreprises

Pôle scientifique : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion

Christine Stachowiak est maître de conférences en économie à l’UFR de Droit Économie et Administration depuis 2006. Elle enseigne principalement la macroéconomie et l’économétrie. Ses thèmes de recherche s’orientent vers les marchés financiers.
Elle est responsable de la licence d’économie depuis 2015 sur le site messin et du M2 Expertise Statistique appliquée à l’économie et la finance depuis 2013. Élue au pôle scientifique SJPEG (2012-2017), élue au conseil du collégium Droit Économie Gestion en janvier 2017.

Christine Stachowiak soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

Karl Tombre, Professeur des universités, Nancy

Karl Tombre

Professeur des universités

Composante : École nationale supérieure des mines de Nancy

Collégium : Lorraine INP

Unité de recherche : Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications

Pôle scientifique : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions

Section CNU : 27

Karl Tombre est Professeur d’Informatique à Mines Nancy depuis 1998. Au LORIA, il a créé et animé pendant plusieurs années une équipe de recherche dans le domaine de l’analyse d’images de documents. Co-fondateur et corédacteur en chef (jusqu’au 1/9/2013) de International Journal on Document Analysis and Recognition (Springer Verlag), il a aussi participé à de nombreux comités de programmes et comités éditoriaux. De 2006 à 2008, il a été le président de la société savante International Association for Pattern Recognition.
Il est actuellement vice-président de l’Université de Lorraine, en charge des partenariats socio-économiques et de l’international, et depuis début 2016 directeur exécutif de l’I-SITE Lorraine Université d’Excellence.
De 2007 à 2012, il était en détachement Inria et a dirigé le centre de recherche Inria Nancy – Grand Est.

Karl Tombre soutient le projet Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable et la candidature de Pierre Mutzenhardt à la présidence de l'Université de Lorraine.

La carte ci-dessous présente les sites (zones rouges), ainsi que les composantes de formation ou directions opérationnelles (en bleu) et de recherche (en vert) dans lesquelles des candidats s’engagent Pour une Université de Lorraine Solidaire, Ambitieuse et Responsable. Les chiffres affichés dans les cercles correspondent au nombre de composantes agrégées (cliquez ou zoomez sur la carte pour faire apparaître les sites correspondants). La fiche accessible en cliquant sur les marqueurs vous indiquera le nombre de candidat.e.s pULsar de la composante concernée.

Afin de ne pas ralentir le site, la carte est désactivée : vous pouvez toujours la consulter en suivant ce lien.

Contactez-nous

... et nous vous répondrons aussi vite que possible

Votre nom :


Votre e-mail :


L'objet de votre message :


Votre message :


N'oubliez pas de valider le Captcha avant de cliquer.

Haut